web analytics
Albin Michel Chroniques Fantastique Romance Wiz Young Adult

Ma chronique – J’ai embrassé un zombie ( et j’ai adoré ) d’Adam Selzer

10 juillet 2011

Ma Chronique :


Auteur : Adam Selzer

Editions :Albin Michel Wiz

Pages : 227

Prix :13,50€

Date de sortie : Mai 2011

Public : Tout public


Résumé

« Je suis là, devant la scène, il chante d’une voix rauque une chanson que j’adore. Il est pâle, timide, sublime dans ses vêtements noirs. Je craque complètement. Je suis amoureuse… Le seul problème, c’est qu’il sent un tout petit peu le formol. Et que c’est un zombie.  « 

Mon Avis :


Pourquoi ce livre ? Je vais me répéter mais encore et toujours à cause de la couverture… ça parait futile comme ça, mais pour moi la couverture et le « grain » du papier des pages est super important ça joue à 50% dans mon choix du livre ! Et il faut dire que cette couverture là est vraiment belle,  « très girly » avec ce tube de rouge à lèvre rose… Et ce titre très accrocheur « J’ai embrassé un zombie et j’ai adoré » plutôt accrocheur quand même, moi il m’a fait sourire et pourquoi ne pas lire quelque chose sur un zombie ? On lit bien sur des vampires !

Nous allons donc suivre Alley, une jeune fille de 18 ans, qui fait partie du Cercle des Vicieux, l’équipe du journal de son lycée, qui raconte tout et n’importe quoi sur leurs camarades de lycée ! Elle rencontre lors d’un concert Doug, un jeune homme mystérieux, qui chante avec une voix, douce et grave en même temps… Et oui il ne peut pas parler ou chanter trop fort car c’est un zombie… Ils vont très très vite tomber amoureux l’un de l’autre et Alley la Reine de Glace va vite devenir fleur bleue !

J’ai beaucoup aimé ce livre, tout d’abord car il y a beaucoup beaucoup d’humour j’ai vraiment bien rigolé en lisant ce livre surtout quand Alley nous livre sa version de ce à quoi un zombie doit ressembler « Ceeerrrrveauuuu » elle m’a fait exploser de rire ! Et ses amis du Cercle Vicieux ne sont pas en reste ! Ils ont tous la réplique facile et je me suis bien amusée à lire ça !

Il n’y a pas vraiment de surprise en soit durant la lecture du livre, on se doute très bien où tout ça va nous amener, hormis la fin je dois l’avouer qui m’a laissé tout chose… Sinon sans compter la fin on devine très bien que tout va très vite se passer entre Doug et Alley, mais étant donné le caractère de cette dernière ce n’est pas non plus très surprenant.

Si je devais parler de quelques petites choses qui m’ont chagrinés ça serait la quatrième de couverture qui en raconte un peu trop, c’est dommage de ne pas laisser le lecteur découvrir quel personnage est un zombie, même si on s’en doute très vite…  Et l’autre chose qui m’a dérangé est le revirement de comportement d’Alley qui passe de la fille acerbe à la toute mignonne et inoffensive jeune fille.

  Niveau personnage j’ai de suite aimé Alley à qui je ressemble j’ai la réplique facile moi aussi et j’ai un humour grinçant, donc forcément je me suis senti proche d’elle ! Doug, malgré que se soit un zombie est carrément sexy, et j’aimerais bien le rencontrer !!!

Il n’y a pas de personnage secondaire très important ou peut être Will, le vampire de l’histoire, mais qui n’a pas un rôle très important hormis dans les dernières pages, mais bon tout vient par sa faute…

Pour ce qui est du style d’écriture je dis « chapeau » à Adam Selzer qui signe là un très bon roman selon moi, le tout est fluide et très agréable. Et je suis très vite rentrée dans le livre grâce à ça en partie. Il a su viser juste en lisant ce livre j’ai beaucoup ris mais j’ai aussi pleuré comme une madeleine à la fin du livre, oui je sais je suis une fleur bleue…

 Pour finir je dirais que j’ai beaucoup aimé ce livre, il sera parfait pour une lecture sur votre serviette par exemple, il se lit rapidement car il a peu de pages et qu’on a envie de savoir ce que va faire Alley par rapport à la différence qui les unie elle et Doug…

Points finals:

Le point positif : Alley la cynique sans hésiter et cette fin qui m’a touchée

Le point négatif :   Alley la romantique !

You Might Also Like

  • Hidile 10 juillet 2011 at 9 h 31 min

    J’ai lu ce livre il y a quelques jours et j’ai beaucoup aimé. Je suis d’accord avec tout ce que tu dis dans ta chronique. Moi aussi le changement brusque de caractère de Alley m’a un peu gêné car
    je me sentais proche de l’Alley sarcastique. J’en ai fait une chronique, si tu veux. 🙂 Tu n’es pas la seule à t’appuyer sur les couvertures. Selon moi une couverture doit refléter le contenu du
    bouquin.

  • Hidile 11 juillet 2011 at 9 h 03 min

    Ooh moi aussi !

    Pour le moment je n’ai pas été piégée non plus et j’espère que je ne le serai jamais.

    Voici le lien si cela t’intéresse : ici