web analytics
Chroniques Drame Fantastique Sarbacanne Young Adult

Ma chronique – Le journal Infirme de Clara Muller de Karim Madani

3 mars 2012

 Ma Présentation :


Auteur : Karim Madani

Editions : Sarbacane Ex’prim

Pages : 269

Tome : 2

Prix : 15 €

Date de sortie : Janvier  2012

Public : Y.A, Jeunesse

Résumé

 

« Mon nom : Clara Muller. Ma ville, Paris en 2015 – capitale coupée en deux, Ville Haute et Ville Basse. Mon univers, les quartiers chics de la Ville Haute.

Au lycée, ils passent leurs journées à m’insulter. M’appellent FFO, Fille Frappée d’Opprobre. Tout ça parce que je suis née in vitro, grâce à un logiciel de procréation.

Mes séquelles : affectation de la structure psychique – chaque nuit, je me balade dans la Ville Basse via une connexion au Vortex Urbain.

C’est comme ça que j’ai rencontré le Vengeur Toxique, un super-héros cabossé et super mignon. Personne ne me croit, à part Karine, une FFO, comme moi.

Et amoureuse d’un de ces CP (Connards Populaires) qui nous mènent la vie dure. Sûr que cette histoire va mal finir : quand vous lirez ce Journal Infirme, je serai morte…»

   Ma Chronique :


 Je tenais avant de commencer à remercier les éditions Sarbacane pour l’envoie de ce livre, car cela m’a permis de me faire cogiter pendant un sacré petit moment ! En effet j’ai terminé ce livre voilà plusieurs jours et je n’arrivais pas à me décider, pour savoir si j’avais aimé ou non ce livre, nous allons voir ça ensemble.

Cette histoire est celle de Clara Muller qui vit dans un Paris coupé en 2, elle va nous raconter sa vie d’ado, qui comme nous le savons tous n’est jamais parfaite, mais il faut avouer que pour Clara c’est encore pire car dans la Ville Haute, où elle vit l’argent est roi et Clara qui est un peu particulière va y vivre un enfer.

Avant de parler de l’histoire parlons de l’objet livre… Cette couverture est magnifique, tout en noir et blanc, le style gothique de la fille qui nous rappelle Clara et juste ce qu’il faut de rouge pour nous rappeler une part importante du livre. Et ce titre Journal Infirme qui à lui seul décrit parfaitement le livre entier, et la mise en page est juste fantastique on à vraiment l’impression d’avoir emprunté le journal de Clara.

Quand j’ai refermé ce livre, j’étais partagée, vraiment très partagée, car combien de fois en regardant les infos, on se demande mais comment les gens en arrivent à des extrêmes pareils ? Pourquoi personne n’a rien fait pour empêcher cela ? Et bien ce livre m’a permis de voir la mise en place du « processus » et j’avoue que cela m’a déstabilisée plusieurs fois.

Le fil rouge du livre est mis en place dès la première page puisqu’il commence par « Quand vous lirez ce Journal Infirme, je serai déjà morte », on sait déjà que le livre va mal finir. Mais on ne sait pas de quelle manière Clara est sûre qu’elle va mourir, mais dès le quart du livre, j’ai vu ce que je redoutais se profiler à l’horizon et durant toute ma lecture je me disais, mais non elle ne va pas faire ça… Et puis au final si …

J’avoue avoir eu un peu de mal à me plonger dans le Paris de 2015 que décrit l’auteur, je sais que cela est supposé être un Paris futuriste mais me dire que tout se chamboulement est supposé arrivé en 3 ans, je ne vois pas comment cela est possible. Toutes les avancées technologiques qui sont à la base de nos 2 héroïnes sont infaisables en 3 ans. Je pense que cela est une des choses qui m’a le plus dérangée dans cette lecture.

Au niveau des personnages, je n’ai pas eu de « connexion » particulière avec Clara je pense que c’est son côté trop sombre qui ne m’a pas permis de m’identifier à elle, même pas un petit peu. Et puis les autres personnages hormis sa « partenaire de jeu » ne sont pas assez développés pour vraiment arriver à s’attacher à eux.

Pour ce qui est du style d’écriture… Je ne dirai pas que je n’ai pas aimé, car il est très fluide et clair, on comprend sans problème ce que veut nous faire comprendre l’auteur. Mais je ne pense pas qu’autant de vulgarité était nécessaire pour faire passer le message où nous plonger dans l’univers des adolescents… Je jure beaucoup dans ma vie de tous les jours mais là Clara et tous les populaires de son école me battent à plate couture !

Pour finir une lecture difficile dans l’ensemble avec une fin et un vocabulaire très sombres. A ne pas mettre entre toutes les mains peut–être et à noter que ce livre est un tome 2 cela explique peut-être que j’ai été perdue par moment…

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Céline Brijs 3 mars 2012 at 12 h 35 min

    J’attendais ton avis avec impatience… Voilà un petit temps déjà que ce titre est dans ma ligne de mire 😉 Ma question reste toujours la même: le conseillerais-tu à des élèves de 13-14 ans?
    Ta chronique mitigée me donne encore plus envie de le lire même si je suis quasi sûre de partager ton opinion!

    • Reply Moody 3 mars 2012 at 21 h 18 min

      Oui et non… Le vocabulaire est quand même vraiment grossier par moment et le fin est très sombre… Les populaires font des coups vraiment horribles aux autres … Je sais pas moi je crois pas que des ados doivent lire ce livre

  • Reply Mes dernières chroniques | Take A Book 4 mars 2012 at 12 h 58 min

    […]     […]

  • Reply Nessa 7 mars 2012 at 18 h 15 min

    j’attendais aussi ton avis, un grand merci

  • Reply Nessa 7 mars 2012 at 18 h 21 min

    file voir mon blog, je t’ai taguée

    • Reply Moody 7 mars 2012 at 20 h 49 min

      Je file regarder ça de suite =)

    Répondre à Moody Cancel Reply