web analytics
Adulte Bit-Lit Chroniques Milady Milady Bit-Lit Romance Saga : Georgina Kincaid

Ma chronique – Georgina Kincaid 1 : Succubus Blues de Richelle Mead

5 avril 2012

 Ma Présentation


Auteur : Richelle Mead

Editions : Milady

Pages : 500

Tome : 1

Prix : 8 €

Date de sortie : 24 juin 2011

Public : Bit-Lit Adulte

Résumé

 

« Libraire le jour, succube la nuit.
C’est la vie de Georgina Kincaid, un démon dans un corps de femme. A priori, un destin plutôt sympa : la jeunesse éternelle, la séduction absolue… mais impossible de décrocher un rencard sans mettre en péril l’âme de l’heureux élu. Heureusement que son travail de libraire la passionne…
Et son activité nocturne la tient bien occupée aussi : quelqu’un s’est mis à jouer les justiciers parmi les anges et les démons, et Georgina est jetée au coeur de la tourmente. Ses sortilèges sexy et sa langue bien pendue lui permettront-ils de s’en sortir ?
»

   Ma Chronique:


Depuis le temps que j’avais ce livre dans ma PAL Richelle Mead aurait pu me faire procès…  Mais voilà j’ai enfin sauté le pas, car j’ai fini la saga Young Adult de cette auteur Vampire Academy, je me suis dit que je pouvais lire autre chose d’elle… Et bien voilà mon avis !

Georgina est comme le dit le titre un Succube, et elle doit donc mener une double vie entre celle que tout le monde connait et la partie la plus sombre… Mais quand  ses amis vont commencer à disparaître ou à mourir, elle sera obligée de se montrer un peu moins prudente que d’habitude pour tenter de découvrir qui est derrière tout ça…

Dès les premières pages de ce livre j’ai détesté Géorgina… Comment cela peut-il en être autrement ? Une femme superbe qui peut changer de corps autant qu’elle le souhaite matérialiser n’importe quel accessoire ou vêtement ? Si vous êtes une femme vous haïssez déjà la belle Succube !

Pour être un peu plus sérieuse, une fois de plus Richelle Mead me surprend, par le monde complexe qu’elle a créé avec toutes ces lois, ces interdits… On rentre dans un monde totalement inconnu qui est si bien fondu au notre ! C’est cela que j’aime le plus chez cet auteur, les bases solides qu’elle pose toujours dans le premier tome d’une saga.

L’intrigue du livre est lancée très tôt, mais il est vrai que comme pour les Vampire Academy, le livre reste plutôt lent, il ne se passe pas grand-chose pendant une bonne moitié du livre, on enchaîne les jours avec Georgina. Mais à l’inverse de l’autre saga, ici cela ne m’a pas gênée, je tournais les pages sans m’en rendre compte, car une journée ordinaire pour un succube n’est pas la même que pour vous et moi !

 Et puis il faut dire que l’endroit où travaille la belle serait une sorte de rêve pour moi alors forcément je prenais plaisir à lire tous les passages où elle était à la librairie. J’ai eu l’impression que Richelle Mead transmettait un peu de sa passion pour les livres à travers cette saga et notamment son personnage principale Georgina Kincaid.

Niveau personnages, j’ai beaucoup aimé le fait que Kincaid ne veut pas être ce qu’elle est et qu’elle tente de protéger les gens qu’elle aime vraiment, du mal qu’elle pourrait leur faire rien que par un simple baiser… Le triangle amoureux de ce premier tome est juste fascinant et je n’ai pas su vers qui penchait mon cœur, mais je pense que le côté très sombre de Roman est le petit plus qu’il manque à Seth… Mais je pense que mon cœur va être dédié à Carter j’espère qu’il sera plus présent dans les autres tomes.

Le style d’écriture de l’auteur est pour moi mieux mené que dans les Vampire Academy, il y a ce petit quelque chose en plus qui fait que même quand il ne se passe pas grand-chose et bien on n’a pas envie de refermer le livre, au contraire on tourne les pages sans s’en rendre compte !

Pour finir j’ai passé un très bon moment avec ce livre et au moment où j’écris cette chronique j’ai déjà lu le tome 2 donc ma chronique ne devrait pas tarder !

Vous voulez acheter ce livre ?

5/20

You Might Also Like

No Comments

  • Reply unbrindepapier 5 avril 2012 at 22 h 25 min

    Je n’ai pas encore lu les Vamipre academy (même si ça ne devrait plus tarder) mais si cette saga est encore mieux, je n’hésite plus ! Merci beaucoup pour cette belle chronique qui donne envie ! 🙂

    • Reply Moody 5 avril 2012 at 22 h 39 min

      Merci à toi d’avoir pris le temps de la lire et de la commenter =)
      Et oui fonce lire ces 2 sagas !

  • Reply Galleane 6 avril 2012 at 14 h 48 min

    J’avais adoré ce tome. Comment ne pas tomber sous le charme de Georgina et de son métier. Et je ne l’ai pas détesté pour son don lol, enfin peut être juste un peu. Mais qu’est-ce que ce serait pratique. J’avais aimé et Roman et Seth au début mais leur comportement au fil du livre a ensuite penché sur Seth. Sauf que les suites un pue moins, mais chu tu verras bien.

    • Reply Moody 6 avril 2012 at 17 h 58 min

      Avoues que tu la détestais un peu plus qu’un peu XDD lol en faite je la jalousais je la détestais pas tant que ça lol J’ai lu le tome 2 déjà, et il me tarde de lire les 2 autres tomes qui sont dans ma PAL
      Bises Gall

  • Reply Frankie 8 avril 2012 at 10 h 41 min

    J’avais trouvé ce premier tome sympa mais il m’avait manqué quelque chose pour que j’aime complètement ! Sinon, je crois que Carter fait craquer tout le monde, à commencer par moi ! ^^

    • Reply Moody 8 avril 2012 at 15 h 48 min

      Alalala Carter il aura notre peau à toutes xD Tu as continué cette saga quand même ??

  • Reply Frankie 9 avril 2012 at 9 h 38 min

    Oui, j’ai lu les 2 et 3. Le 2 ne m’a pas vraiment plu mais j’ai bien aimé le 3e. Et j’ai les 4 et 5 dans ma Pal.

    • Reply Moody 9 avril 2012 at 13 h 20 min

      J’ai le 3 dans ma PAL moi il faudrait que je m’y mette =)

  • Reply Mes dernières chroniques | Take A Book 10 avril 2012 at 13 h 15 min

    […]    […]

  • Reply Géorgina Kincaid tome 2 : Succubus nights | Take A Book 12 avril 2012 at 8 h 08 min

    […] Voilà la deuxième fois pour moi que je lis un livre sur Géorgina Kincaid, la plus connue des Succubes ! Pour moi l’année 2012, est synonyme de découverte de la saga bit-lit adulte de Richelle Mead, vous pouvez retrouver ma chronique sur le premier tome avant de lire celle-ci : Succubus blues. […]

  • Leave a Reply