web analytics
Chroniques Collection R Fantastique Robert Laffont Young Adult

Ma chronique – La couleur de l’âme des anges de Sophie Audouin-Mamikonian

10 avril 2012

 Ma Chronique:


Auteur : Sophie Audouin-Mamikonian

Editions : R

Pages : 444

Tome : 1

Prix : 17,90  €

Date de sortie : 5 Janvier 2012

Public : Y.A

Résumé

«  Jeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné. En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n’est pas terminée et qu’il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu’il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l’amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion… Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives.
Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. À force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l’assassin de Jeremy cherche à supprimer à tout prix ce témoin indésirable…
Alors que des Anges se liguent aussi contre lui, Jeremy parviendra-t-il à sauver Allison ? Sera-t-il capable de sacrifier ses sentiments et de vivre à jamais séparé d’elle ?
»

 Mon Avis:


Toutes les chroniques que j’avais pu lire sur ce livre étaient ultra-positives, ce livre était pour moi LE livre à lire cette année. Et comme toujours lorsque j’attends beaucoup d’un livre et bien je suis déçue, et c’est ce qui est arrivé avec ce livre ….

Nous allons rencontrer Jérémy, jeune homme de 23 ans qui se fait assassiner en pleine rue alors qu’il rentrait chez lui après une journée de travail. Il va s’éveiller dans un monde rempli d’Anges qui peuvent influencer les humains… Et il va se rendre compte que son meurtrier, en a après quelqu’un d’autre, une jeune femme de 20 ans Allison.

Je ne sais pas par où commencer ma chronique… J’ai vraiment été déçue par ce livre, comme je le disais, peut-être que j’en attendais trop, vu toutes chroniques positives qui ont fleuries sur le net. Pour moi l’histoire est trop simple, tout est trop facile, trop prévisibles malgré un mythologie absolument magnifique…

Je m’explique, quand on regarde l’évolution entre les 2 personnages, Jérémy tombe amoureux de l’héroïne en quelques jours et Allison en quelque heures… Dans quel monde cela arrive-t-il ? A aucun moment il n’y a de doute dans l’esprit de Jérémy sur ses sentiments, cela fait un peut trop conte de fée à mes yeux…

Le point vraiment positif à mes yeux est le monde crée par l’auteur. Tout ce qui entoure nos Anges est vraiment une idée géniale, on ressent vraiment l’émerveillement des nouveaux arrivants dans ce nouvel univers. Sophie Audouin-Mamikonian a monter de toute pièce un super univers qui j’espère sera plus développé dans les tomes suivants, car je me suis posées certaines questions dessus, qui n’ont pas trouvé de réponses.

 Ce qui a ralenti ma lecture est aussi le côté trop prévisible du livre, j’ai vu la fin venir de loin malheureusement, j’ai cru que j’allais laisser tomber le livre après avoir lu la moitié du livre, car je n’étais pas surprise par ce qu’il s’y passait, mais Candyshy,  avec qui je lisais ce livre en lecture commune, m’a dit de le continuer et je dois l’en remercier car la spécificité de Jérémy, fut la seule surprise du livre.

Niveau personnages, je n’ai pas réussi à m’accrocher aux personnages, Jérémy qui est trop gentil, trop conciliant, alors qu’il est supposé être un très grand manitou de la finance, qui sont tous comme des vrais requins, sont côté trop gentil ne collait pas à mes yeux. Allison est vraiment trèèès têtue, même si la fin du livre explique pourquoi elle est si lunatique tout au long du livre, je n’ai pas réussi à avoir ce petit lien avec elle.

Le style d’écriture de l’auteur est un des points positifs du livre, très fluide et agréable à lire, malgré les grandes descriptions mais en même temps avec ce fabuleux monde ont à besoin de se situer. L’auteur rythme son texte avec de nombreux dialogue et ça j’adore ça !

Pour finir, je suis déçue dans l’ensemble de ce livre cela m’apprendra à lire trop de chroniques sur un même livre, et c’est pourquoi je ne pense pas continuer la lecture de cette saga…

Vous voulez acheter ce livre ?

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Elenah 10 avril 2012 at 8 h 48 min

    Coucou Moody !
    J’avais moi aussi entendu parler de ce livre de manière positive. Si bien qu’il était sur mes priorité et j’ai failli l’acheter. C’est au dernier moment que je l’ai reposé, avec l’étrange présentiment d’être déçu si je le prenais…
    Finalement ta chronique me conforte un peu plus dans l’idée que j’ai bien choisi. Peut-être me laisserais-je tenter mais pas de suite c’est sûr ^^ Belle chronique en tout cas 😉
    Bisous

    • Reply Moody 10 avril 2012 at 9 h 24 min

      Coucou =)

      Après je sais que peu de gens n’ont pas aimé ce livre, je suis pourtant bon public normalement mais là franchement j’ai pas accroché –‘
      Après je pense que c’est le genre de livre qu’il faut lire tranquillement pour se faire son avis.
      Merci du compliment ^^ et bonne semaine

      Bises

  • Reply Mes dernières chroniques | Take A Book 12 avril 2012 at 8 h 22 min

    […]    […]

  • Reply Bilan du mois d’Avril | Take A Book 1 mai 2012 at 12 h 21 min

    […] La couleur de l’âme des anges ( du 5 au 8 avril ) : ma chronique […]

  • Leave a Reply