web analytics
Chroniques Collection R Contemporain Drame Robert Laffont Young Adult

Ma chronique – Cruelles de Cat Clarke

13 juillet 2013

présentation copie

Auteur : Cat Clarke

Editions : R

Pages : 417

Tome : 1

Prix : 17,90€

Date de sortie : 6 juin 2013

Public : Y.A

Cruelles

Résumé

 

 

«  Un secret trop horrible à partager, trop lourd à garder…
Quatre filles. Un cadavre. Une montagne de culpabilité.

Alice King ne s’attend certes pas aux vacances de sa vie lorsqu’elle part avec sa classe pour un séjour dans la nature écossaise, mais elle n’est pas non plus préparée à la tournure plus que cauchemardesque que vont prendre les événements.
Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l’asociale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d’humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres.
Cass décide qu’il est grand temps de donner à Tara une leçon qu’elle n’est pas prête à oublier. Se met alors en marche une succession d’événements qui vont changer la vie de ces filles à tout jamais.
Une irrésistible histoire de secrets coupables et d’amitiés troubles… »

chronique copie

 

J’avais beaucoup entendu parler de l’auteur à cause de son autre livre sorti également chez la collection R : Confusion. N’ayant pas ce dernier il me tardait vraiment de découvrir sa plume pour me faire mon propre avis. Je tenais à remercier la collection R pour cette découverte.

 

Alice est une jeune adolescente de 16 ans qui a une vie plus ou moins normale ; jusqu’au jour où tout va déraper. Elle ne va plus savoir comment gérer sa vie et surtout ses secrets, qu’elle garde enfouis au plus profond d’elle.

 

Je ne vais pas tourner autour du pot, j’ai trouvé ce livre vraiment dérangeant. Tout au long de ma lecture j’ai ressenti une sorte de malaise qui ne m’a pas quittée jusqu’à ce que je referme définitivement le roman. Il faut dire que le sujet principal du livre est déjà très déconcertant alors en rajoutant les réactions, par moment, absurdes de notre héroïne cela ne fait que rajouter à mon malaise.

 

 Je crois que ce qui m’a le plus gênée lors de ma lecture est vraiment le personnage d’Alice. Je n’arrêtais pas de me dire : «  Comment peux-tu laisser les choses allaient aussi loin ?!? », je n’avais qu’une seule envie, pouvoir entrer dans le livre et mettre une paire de claques à Alice, Cass, Polly et Rae !
La « romance » de l’histoire aurait pu être vraiment belle dans un autre contexte, là elle m’a juste choqué… Une fois de plus Alice prend les mauvaises décisions et elle en paye les conséquences durant les dernières pages. En parlant du dernier chapitre c’est vraiment le seul moment où le poids que j’avais sur le ventre en lisant ce livre s’est envolé.
Ma petite étincelle de ce livre est le personnage de Jack ; il m’a vraiment séduite par sa simplicité et surtout sa maladresse. Alors savoir tout ce qu’on sait grâce à Alice me faisait d’avance mal au cœur pour lui…

Vous devez vous dire que j’ai détesté ce livre mais ça n’est pas le cas, l’histoire est bien amenée, et si j’ai ressenti autant d’émotions c’est que l’auteur a su me captiver. Mais le sujet et le manque de réaction des personnages principaux m’ont vraiment dérangé.

 

 Au niveau des personnages je ne vais pas revenir sur Alice et Jack, mais j’avais envie de parler des autres en une seule phrase.
Cass, comment une idée aussi tordue a pu germer chez elle.

Polly, est pour moi un personnage vraiment vicieux.

Rae, la seule de qui je me suis sentie plus ou moins proche au niveau des réactions.

Tara, est vraiment une vraie peste dans le livre mais on se demande à quel point elle se sert de l’attaque comme une arme défensive.

Le style de l’auteur nous emporte très vite et les pages se tournent très vite. Par contre même si on est dans un monde d’adolescents le langage familier m’a fait lever les yeux à plusieurs reprises.

 

Pour finir, un tome qui m’a mis la chair de poule et dont la fin m’aura laissé une impression douce-amère. 

 6/10

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Mandy Meadows 15 juillet 2013 at 2 h 13 min

    Hmmm, j’ai tellement entendu parler de ce livre, que je suis un peu étonnée de lire un premier avis assez mitigé ^^ haha Je pense tout de même le lire un jour, ça m’a l’air d’être inédit et rien que le fait que tu l’aies trouvé « dérangeant », je ne sais pas, ça me donne envie xD Ca m’intrigue 😀
    Merci pour cette chronique ^^
    Bisous, Moody 😉

    • Reply Moody 15 juillet 2013 at 7 h 53 min

      Coucou toi 🙂

      Oui il est partout sur la blogo en ce moment 🙂 Et si tu le lis n’hésites pas à venir m’en toucher 2 mots !

      bisous

  • Reply noisette2011 15 juillet 2013 at 8 h 34 min

    Les avis sont assez mitigés.
    Je le lirais sans doute, mais pas tout de suite.

    • Reply Moody 15 juillet 2013 at 8 h 36 min

      Alors bonne lecture pour quand cela sera le cas 😉

  • Reply C’est lundi ! Que lisez-vous ? [108] | Take A Book - Chroniques littéraires 15 juillet 2013 at 20 h 54 min

    […] Cruelles – ma chronique […]

  • Reply Bilan du mois de Juillet 2013 | Take A Book - Chroniques littéraires 3 août 2013 at 14 h 34 min

    […] Cruelles  ( du 9 au 12 juillet ) – ma chronique […]

  • Reply Ma chronique – Revanche de Cat Clarke | Take A Book - Chroniques littéraires 10 novembre 2013 at 22 h 38 min

    […] Cat Clarke. Vous pouvez retrouver une chronique d’un autre livre de l’auteur sur le blog : Cruelles. Je remercie les éditions Robert Laffont dans leur collection R pour ce […]

  • Leave a Reply