web analytics
Chroniques Divers Macadam Fantastique Macadam Milan Young Adult

Ma chronique – #8PM de Jeff Sampson

10 octobre 2013

présentation 1

#8PM
Auteur :
Jeff Sampson
Editions : Macadam
Pages : 284
Tome : 1
Prix : 12,50€
Date de sortie : 09 octobre 2013
Public : Young Adult

Résumé

«  Emily est une fille banale. Timide, discrète. Pas du genre à faire le mur ou à flirter avec des garçons. Jusqu’à cette fameuse nuit, 8 heures du soir. 8PM. La nuit où une des filles de sa classe a été tuée.
La nuit où Emily a changé. La nuit où sa vie a basculé.
»

chronique 1

Je dois avouer que ce qui m’a le plus attiré dans ce livre, hormis sa couverture, c’est le titre car il en dit beaucoup et en même temps pas assez, j’étais donc très curieuse de me plonger dedans pour découvrir l’univers qu’on nous proposait. Je remercie les éditions Milan dans leur collection Macadam pour m’avoir permis de lire ce livre.

Emily est un ado qui passe inaperçue dans les couloirs de son lycée avec ses vêtements larges et son unique amie. Mais lorsque une fille de son lycée est assassinée son destin va changer et elle avec…

Il faut savoir que j’avais déjà entendu parler du livre lorsque j’ai été à la matinée Macadam il y a quelques semaines de ça maintenant. Quand on nous a présenté ce livre, je me suis dit : il va être génial, l’héroïne va sortir des sentiers battus. Ce sentiments ne m’a pas quitté au début de ma lecture, j’étais vraiment bien dedans et puis à un moment donné je me suis dit : « Non ça ne peut pas être juste ça ?!? » et du coup je dois avouer que le soufflé est un peu redescendu par la suite…

Je m’explique, notre Emily est donc tout ce qu’il y a de plus normal, gentille mais très effacée, et un beau soir alors qu’elle est tranquillement chez elle, elle va se sentir plus forte, plus sûre d’elle. A partir de là nous aurons donc deux Emily celle de la journée et celle de la nuit ; j’ai vraiment adoré le concept de ce dédoublement de personnalités, « enfin une héroïne scyzophrène » voilà ce que j’ai pensé.

L’auteur va nous faire découvrir les deux mondes de notre héroïne et petit à petit il nous sème des indices nous permettant de comprendre un peu mieux pourquoi Emily se sent tellement différente le jour et la nuit. C’est là que j’ai commencé à me dire que j’espérais faire fausse route, et ce ne fut pas le cas. Attention je ne dis pas que l’idée de l’auteur est mal exploitée, loin de là, mais je m’attendais certainement à … plus.

Malgré tout il y a beaucoup d’action dans le livre et j’ai pris plaisir à suivre Emily, peu importe laquelle d’ailleurs. Car l’un des points fort est que l’auteur joue avec le temps, car nous suivons Emily qui est en train de raconter son histoire mais aussi l’Emily du passé qui vit les évènements racontés. On est transportés entre le présent et le passé et on récolte au passage toutes les informations nécessaires pour tenter de comprendre où veut nous amener l’auteur.

Au niveau des personnages, Emily est un personnage complexe mais intéressant et il me tarde de voir comment elle va évoluer. Des personnages comme Megan sont un peu moins développés mais on sent bien que l’auteur en « garde un peu sous le coude » pour le deuxième tome !

Le style de l’auteur est agréable, on ne voit pas les presque 300 pages défiler, au contraire. Il y a un très bon rythme dans toute l’histoire et on se laisse facilement prendre au piège.

Pour finir un premier tome qui est une mise en bouche sympathique même si au final je ne m’attendais pas à cela.

7/10

You Might Also Like

No Comments

  • Reply C’est lundi ! Que lisez-vous ? [119] | Take A Book - Chroniques littéraires 14 octobre 2013 at 19 h 13 min

    […] #8PM – ma chronique […]

  • Leave a Reply