web analytics
Chroniques Dystopie J.C Lattès MSK Trilogie : les Fragmentés Young Adult

Ma chronique – Les Fragmentés de Neal Shusterman

13 octobre 2013

présentation 1

Les fragmentés
Auteur :
Neal Shusterman

Editions : MSK

Pages : 460

Tome : 1

Prix : 17€

Date de sortie : 11 septembre 2013

Public : Young Adult

Résumé

«  Dans une société traumatisée par la Seconde Guerre civile, un ensemble de lois intitulé Charte de la Vie a été signé pour contenter les pro-vie et les pro-choix. Celle-ci stipule qu’il est interdit d’attenter à la vie d’un enfant du moment de sa conception jusqu’ au jour de son treizième anniversaire. Passée cette date, tout parent peut décider de « résilier » son enfant en ayant recours à la fragmentation, processus qui permet de renoncer à son enfant rétroactivement. Une seule exigence : réutiliser 99 % des organes du fragmenté pour qu’il continue à « vivre » à travers d’autres.
Lorsque Connor, Lev et Risa apprennent qu’ils vont être fragmentés, ils savent ce qu’il leur reste à faire : fuir et tenter de survivre jusqu’à leur majorité…
 »

chronique 1

Chose très rare j’ai lu la quatrième de couverture de ce livre. Je n’en lis que très peu et pour une fois je dois avouer que c’est cela qui m’a donné envie de dévorer ce livre ! Je remercie les éditions MSK pour m’avoir permis de lire ce livre.

Connor, Risa et Lev, trois destins totalement différents mais qui vont suivre une même voie lorsqu’une terrible nouvelle va les frapper. Suite à cela leurs vies vont prendre un virage à 360°et leur seule règle sera de survivre…

Je n’avais jamais lu de livre de Neal Shusterman, je partais donc totalement dans l’inconnu en ouvrant ce livre. Et j’en ressors plus que conquise, il faut dire que l’idée de l’auteur est dérangeante, voire choquante mais absolument géniale ! Enfin je lis une dystopie qui ne ressemble à aucune autre et ça fait un bien fou.

Dès les premiers chapitres j’ai réussi à m’immerger dans l’histoire que nous raconte l’auteur, tout est fait pour vous captiver, les 3 personnages principaux aux destins différents, les épreuves qu’aucun adolescent ne devrait avoir à traverser, l’action ultra présente… Ce livre est un condensé d’émotion et j’en suis ressortie bouleversée.

La fragmentation est une des parties de ce qui m’a le plus fascinée dans le roman. Il faut dire que le principe de «recycler » son enfant est tout simplement abominable, mais petit à petit on nous explique pourquoi notre monde en est venu à choisir cette solution. Et même si je trouvais cela malsain durant ma lecture il me tardait d’en apprendre toujours plus sur la façon dont était menée cette « opération » et je n’ai pas été déçue, j’ai pleuré comme une madeleine…

Ce livre m’a vraiment fait me poser beaucoup de questions; j’aime quand un livre nous fait nous remettre en question, et qu’il vous reste en tête même une fois la dernière page lue. Je ne sais pas comment l’idée d’un tel roman a pu germer dans l’esprit de Neal Shusterman mais je l’en remercie car ce livre est une petite pépite !

Dès le départ du livre et ce jusqu’à la fin on ne sait pas quel sera l’avenir de nos trois personnages principaux, et j’ai été plus que surprise plus d’une fois par les réactions très matures qu’ils peuvent avoir ; car il ne faut pas oublier qu’ils ont entre 13 et 17 ans ce qui est extrêmement jeune… Et je peux vous dire que la fin bouleversante de ce premier tome me donne envie de me jeter sur la suite.

Au niveau des personnages, comme je le dis plus haut les principaux sont Connor, Risa et Lev, que l’on rencontre à tour de rôle. En effet l’auteur a choisi que chaque nouveau chapitre serait d’un point de vue différent, ce qui nous permet de nous attacher à tous les personnages que l’on rencontre, les bons et les moins bons…

Le style de l’auteur est percutant, je n’arrive pas à trouver de mot plus juste. Dès le début du livre, avec le sujet qu’il aborde il vous met K.O et tout le reste de son roman il vous envoie au tapis avec les évènements qui y sont décrits…

Pour finir, voilà un vrai coup de cœur et j’espère que le second tome sera aussi bon que celui-là ; je vous le conseille chaudement.

10/10

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Cindy Van Wilder 14 octobre 2013 at 8 h 56 min

    Contente que tu aies apprécié, c’était un de mes coups de coeur cet été ! J’attends avec impatience de mettre la main sur la suite 🙂 (et oui, j’ai été très émue aussi quand l’auteur nous décrit le processus de la fragmentation… Parfaitement horrible et sans qu’il y ait besoin d’en rajouter!)

    • Reply Moody 14 octobre 2013 at 14 h 03 min

      Exactement je dois lire la suite semaine prochaine je te dirai 😉

  • Reply C’est lundi ! Que lisez-vous ? [119] | Take A Book - Chroniques littéraires 14 octobre 2013 at 19 h 13 min

    […] Les fragmentés – ma chronique […]

  • Reply Elodie Missonnier 17 octobre 2013 at 9 h 10 min

    Zoop dans ma wiiiiiiiiiiish!

  • Reply Ma chronique – Les fragmentés 2 : les Déconnectés de Neal Shusterman | Take A Book - Chroniques littéraires 17 octobre 2013 at 19 h 04 min

    […] dernière j’avais la merveilleuse idée de commencer Les Fragmentés, tome un de cette trilogie. J’en suis ressortie complètement chamboulée et il ne me tardait […]

  • Reply Bilan coup de coeur 2013 | Take A Book - Chroniques littéraires 29 décembre 2013 at 13 h 33 min

    […] 10 – Les Fragmentés — Ma chronique […]

  • Reply Ma chronique – Outliers : les anomalies de Kimberly McCreight | Take A Book - Chroniques littéraires 24 novembre 2016 at 10 h 12 min

    […] anomalies », j’ai cru que j’allais replonger dans un univers comme : Les fragmentés. Et bien je ne pouvais pas me mettre plus le doigt dans l’oeil et jusqu’au coude […]

  • Leave a Reply