web analytics
Adulte Chroniques Contemporain Divers Michel Lafon Michel Lafon Michel Lafon

Ma chronique – M. Pénombre, Libraire ouvert jour et nuit de Robin Sloan

7 février 2014

présentation 1

M. Pénombre
Auteur :
Robin Sloan

Editions : Michel Lafon

Pages : 342

Tome : 1

Prix : 19,95€

Date de sortie : 5 février 2014

Public : Adulte

Résumé

«  Quand Clay Jannon est embauché dans la librairie de l’étrange M. Pénombre, il découvre un lieu aussi insolite que son propriétaire, et fréquenté par les membres d’un drôle de club de lecture. Ceux-ci débarquent toujours en pleine nuit pour emprunter l’un des très poussiéreux volumes relégués au fond de la boutique. Volumes que M. Pénombre a formellement interdit à son nouvel employé de consulter. Clay finit pourtant par succomber à sa curiosité et découvre que ces livres sont tous écrits en code. Quelle obscure révélation renferment-ils? Cédant à l’appel du mystère, Clay s’attaque à « l’énigme du Fondateur » avec l’aide de son colocataire, de son meilleur ami et de son amoureuse, ingénieure prodige chez Google. Les quatre amis se lancent alors dans une quête qui les mènera bien au-delà des murs de la petite librairie. De San Francisco à New York, ils se trouveront aux prises avec une société occulte d’érudits légèrement allumés, un codex indéchiffrable, un génial typographe du XVe siècle et, qui sait, le secret de l’immortalité… »

chronique 1

Lorsque j’ai vu cette couverture, je me suis dit « Comment résister ?!? » On a envie d’ouvrir cette porte et de nous-même rentrer dans la librairie de M. Pénombre. Je remercie les éditions Michel Lafon pour ce livre.


Clay
doit absolument trouver un travail et vite ! Lors d’une journée comme les autres, il s’arrête devant une librairie qui recherche un vendeur de nuit. Dès lors la vie de Clay va se retrouver chamboulée et il va être embarqué dans une quête comme il en rêve depuis longtemps !

Le livre est découpé en trois parties et j’ai eu trois phases de lecture il m’a donc semblé approprié de couper ma chronique en 3.

Lors de la première partie, j’ai vraiment trouvé le temps long. La mise en place de l’auteur est lente, il explique minutieusement ses personnages, ses lieux, surtout la complexité de la librairie. Bref sur 150 pages il ne se passe pas grand-chose et une sorte de routine s’installe.

Dans la deuxième partie du roman, l’élément déclencheur montre enfin le bout de son nez et il amène avec lui une partie de l’action !  On trouve donc notre second souffle dans cette lecture et notre intérêt pour l’histoire de la librairie de M. Pénombre se réveille, et à partir de là je peux vous dire qu’on a du mal à lâcher le roman.

Et enfin la troisième et dernière partie est vraiment la meilleure de tout le roman. L’esprit de quête est vraiment présent, même si dans la 2ème partie aussi. Tout nous est vraiment bien expliqué et l’histoire sombre derrière la librairie n’a plus de secret pour nous. Et sincèrement la quête et sa finalité sont vraiment très bien amenées et la fin est tout simplement géniale !

Un point que je voulais absolument aborder dans ma chronique est l’idée fabuleuse de l’auteur, d’associer la technologie hypra puissante d’un géant comme Google, et les livres datant de plusieurs siècles. De côtoyer les deux en même temps et de les lier était une idée qui m’a vraiment plu et qui devrait plaire autant aux « anti qu’aux pro-ebook » !

Au niveau des personnages je n’ai pas réussi à vraiment m’attacher à eux, je ne sais pas bien pourquoi. Clay a un peu le rôle de bonne poire mais qui sera nous surprendre par moments. M. Pénombre joue son rôle d’homme mystérieux à merveille vous pouvez me croire. Pour tous les autres personnages secondaires ils sont un peu trop en retrait pour qu’on puisse vraiment s’attacher à eux, même si on les apprécie.

Le style de l’auteur est très minutieux comme je l’explique plus haut. Il prend soin de nous détailler les gens, les lieux, bref absolument tout. Je ne suis pas une fan absolu de ce genre de style mais une fois que l’action est arrivée j’ai réussi à faire passer cela au second plan.

Pour fini, un roman qu met du temps à démarrer mais qui saura vous surprendre de par son originalité et sa quête !

 

8/10

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Les mots de Letizia 8 février 2014 at 22 h 21 min

    Je l’ajoute à ma wish list, ça m’intrigue ^^

    • Reply Moody 10 février 2014 at 8 h 52 min

      j’espère que tu le liras un jour

  • Reply C’est lundi ! Que lisez-vous ? [136] | Take A Book - Chroniques littéraires 11 février 2014 at 15 h 26 min

    […] M. Pénombre – ma chronique […]

  • Reply Bilan du mois de Février 2014 | Take A Book - Chroniques littéraires 28 février 2014 at 13 h 24 min

    […] M. Pénombre (du 4 au 6 février) – ma chronique […]

  • Leave a Reply