web analytics
Bloom Chroniques Contemporain Hachette Romance Young Adult

Ma chronique – La distance astronomique entre toi et moi de Jennifer E Smith

2 décembre 2014

présentation 1


la distance astronomique entre toi et moi

Auteur : Jennifer E Smith
Editions : Hachette
Pages : 384
Tome : 1
Prix : 15,90€
Date de sortie : 22 Octobre 2014
Public :Young Adult
Amazon : La distance astronomique entre toi et moi

Résumé

«  Panne de courant généralisée à New York. Immobilisés dans l’ascenseur, Owen et Lucy font connaissance. Lui, le fils du gardien, qui vient de perdre sa mère. Elle, la solitaire, aux parents globe-trotteurs. Ils ont juste une nuit, une nuit féérique où la ville est éteinte, à partager en haut d’un toit, à contempler les étoiles et à rêver de voyage. Jusqu’où une seule nuit peut-elle les emmener ? »

chronique 1

Il y a quelques temps maintenant je m’étais plongée dans l’univers d’un autre roman de Jennifer E Smith et j’avais dans l’ensemble passé un bon moment (voir chronique). Lorsque j’ai vu ce livre je me suis dit « pourquoi pas ? » ; je tiens donc à remercier les éditions Hachette pour ce roman.

Owen et Lucy n’ont jamais vraiment osé se parler avant la nuit de Black Out. Il faut dire qu’ils avaient peu de chance de s’éviter, coincés dans un ascenseur en plein NewYork ! Mais cette nuit les marquera plus qu’ils ne l’auraient imaginé…

Et bien je dois dire que cette auteur a le don pour faire des romances toutes mignonnes. Même si cette histoire n’est pas un coup de cœur on s’attache quand même rapidement  à nos personnages et on ne cesse d’espérer pour eux tout du long. Mais je dois dire que cette histoire ne m’aura pas autant séduite que je l’aurais pensé.

Et je pense que cela vient du fait que les ¾ du roman nos personnages ne sont pas ensembles ! Et que les rares moments où cela est le cas il m’a manqué ce petit quelque chose entre eux afin que mon cœur de midinette palpite. Mais je pense surtout que cela vient du fait que l’auteur vise des filles plus jeunes que moi !

Par contre l’un des points positif de ce livre est que l’on découvre beaucoup de pays à travers les yeux de Lucy et Owen. J’ai eu l’impression de tracer la route avec ce dernier et de mener une vie de princesse avec l’autre. Bref ce côté globetrotter de l’histoire m’a beaucoup plu !

La fin du livre me frustre pas mal, car étant donné que j’ai attendu toute l’histoire le dénouement je reste un peu sur ma faim. On dirait que l’histoire appelle à une suite, hors je ne pense pas qu’il y en ait une…

Au niveau des personnages j’ai eu du mal à m’identifier à Lucy car elle mène cette vie trop parfaite qui fait qu’on l’aime bien mais qu’on la déteste un peu aussi ! Owen m’est apparu comme un garçon assez froid dans l’ensemble même si on découvre au fil des pages que c’est plus une carapace qu’autre chose.

Le style de l’auteur est sympa même si par moments il y a des longueurs, mais j’ai aimé lire ces passages où à des milliers de kilomètres nos héros avaient plus ou moins les mêmes comportements ! Une très bonne idée qui nous met forcément le sourire.

Pour finir, une romance qui plaira aux adolescentes mais qui n’a pas su totalement me convaincre.

6/10

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Livres de Filles 2 décembre 2014 at 9 h 21 min

    J’ai beaucoup aimé cette lecture, mais comme toi à la fin et bien je reste sur ma faim … Je m’attendais à un peu plus. Dommage mais ça reste une jolie lecture.

    • Reply Moody 3 décembre 2014 at 22 h 22 min

      Oui c’est dommage cette fin ouverte :/

  • Reply roxou06 2 décembre 2014 at 10 h 34 min

    L’histoire a l’air mignonne et j’avoue que parfois, cela peut faire du bien 🙂 mais je pense qu’elle manque quand même de consistance pour rejoindre ma PAL…

    • Reply Moody 3 décembre 2014 at 22 h 23 min

      J’ai trouvé que c’était le cas, mais peut-être que ça ne sera pas le tien 😉

  • Reply marinesbooks 2 décembre 2014 at 15 h 36 min

    Je ne suis pas « romance pure » vraiment vraiment, dommage le livre me tentait bien je ne sais pas trop pourquoi ^^

    • Reply Moody 3 décembre 2014 at 22 h 24 min

      Il te plaira peut-être étant donné que la romance est au final peu présente mais le côté globe-trotter prend de la place 😉

  • Reply Bilan du mois de Novembre 2014 | Prévisionnel du mois de Décembre 2014 | Take A Book - Chroniques littéraires 4 décembre 2014 at 9 h 02 min

    […] La distance astronomique entre toi et moi (du 25 au 26 novembre) – Ma chronique […]

  • Leave a Reply