web analytics
Adulte Chroniques Contemporain Milady Milady : Central Park Romance

Ma chronique – Les idoles du stade 5 : la surface de contact de Jaci Burton

26 avril 2015

présentation 1

surface de contact
Auteur :
Jaci Burton
Editions : Milady
Pages : 448
Tome : 5
Prix : 7,90€
Date de sortie : 20 Mars 2015
Public : Adulte
Amazon : Les idoles du stade, Tome 5 : La surface de contact

Résumé

« Passionnée par la mécanique des corps – en particulier ceux des sportifs – Alicia est une jeune kinésithérapeute qui n’en est pas à son coup d’essai. Sa rencontre avec le joueur de baseball Garrett Scott marquera un tournant dans sa vie professionnelle. En effet, le lanceur ne se remet pas d’une blessure à l’épaule ; un coup qui pourrait se révéler fatal à sa carrière. Alicia va prendre les choses en mains, et au sens propre du terme.De son côté, Garrett découvrira surtout qu’il n’y a pas meilleure rééducation que le sport en chambre !»

chronique 1

 Vous devez savoir que je suis fan de la saga de Jaci Burton depuis que je me suis plongée dans l’histoire dans le premier tome ! (voir mes chroniques). Je tiens à remercier les éditions Milady pour cette suite.

Bon je me doutais que ce 5ème tome allait être sur Alicia, mais je ne pensais pas que son histoire m’intéresserait autant que les autres, car elle m’avait paru un peu effacée dans le tome précédent.

Et au final on se rend bien compte qu’elle est tout sauf calme, elle a un grande « bouche » et n’arrive jamais à se taire quand il faudrait ! Mais au final c’est ça qui va lui permettre de rencontrer Garrett, et son quotidien va s’en retrouver chamboulé !

Ce que j’ai le plus aimé et que même si on reste dans l’univers du sport on y est très peu confronté contrairement aux autres tomes. Oui le baseball est un 3ème personnage dans l’histoire mais il est vraiment secondaire, et si certains mots techniques m’ont encore parus barbares pour le reste j’ai passé un super moment.

J’ai apprécié voir Alicia changer au fil des pages, elle résiste comme elle peut mais face à quelqu’un comme Garrett elle n’avait que peu de chance ! Autre point positif, tout ce qui touche à la kinésithérapie est vraiment sympa. Je n’y connais rien là dedans mais j’ai eu l’impression de prendre un cours en accéléré sur comment prendre soin de corps. C’était instructif !

La romance est comme les 4 précédentes, mignonne à souhait même si l’orgueil viendra une fois de plus mettre son grain de sel dedans ! J’ai eu un petit sourire de voir que la famille Riley est aussi très présente dans ce tome, par des petites touches on suit toujours Mike, Gavin, Cole et Jenna !

Je ne me suis pas rendue compte à quel point je me suis laissée embarquée par l’histoire car l’auteur me permet à chaque fois de « poser mon cerveau » et de juste m’évader ici en l’occurrence en Floride ! Avec ce temps de fin avril pluvieux c’était très appréciable croyez moi !

Pour finir, une suite aussi sympa que les tomes précédents !

8/10

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Bilan du mois de Mars | 2015 | Take A Book - Chroniques littéraires 13 mai 2015 at 18 h 09 min

    […] La surface de contact (le 19 avril) – Ma chronique […]

  • Leave a Reply