web analytics
Chroniques Contemporain Lumen Young Adult

Ma chronique – The memory book de Lara Avery

12 juillet 2016

présentation 1

The Memory Book
Auteur :
Lara Avery
Editions : Lumen
Pages : 443
Tome : 1
Prix :  15€
Date de sortie : 12 Mai 2016
Public : Young Adult
acheter-amazon

Résumé

«  On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t’écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes !   Sam a toujours eu un plan : sortir première du lycée et filer vivre à New York. Rien ne l’en empêchera – pas même une anomalie génétique rare qui, lentement, va commencer à lui voler ses souvenirs, puis sa santé. Désormais, ce qu’il lui faut, c’est un nouveau plan.  C’est ainsi que naît son journal : ce sont les notes qu’elle s’envoie à elle-même dans le futur, la trace des heures, petites et grandes, qu’elle vit. C’est là qu’elle consignera chaque détail proche de la perfection de son premier rendez-vous avec son amour de toujours, Stuart. Le but ? Contre toute attente, contre vents et marées : ne rien oublier.»

chronique 1

Cette chronique ne sera pas comme les autres mes amis, en effet je vais laisser ma place à une très bonne amie à moi, Laura, pour vous donner son avis sur ce livre dont on entendait beaucoup parler ! Je remercie les éditions Lumen pour cette belle découverte.

C’est l’histoire de Sam, major de sa promo au lycée, un joli avenir tout tracé devant elle. Mais la maladie la touche, et elle va s’en prendre à une chose impensable pour elle, sa mémoire.

Je pense que l’une choses que j’ai aimé est le fait que Sam se parle à elle-même, à celle qui dans le futur aura oublié qui elle est.  Cela nous permet d’être proche d’elle, ce n’est pas un format courant pour une lecture, et le fait de voir comment elle réagit à ce qui lui arrive est touchant.

La jolie romance avec Stuart m’a mis le sourire, son amitié profonde avec Cooper, sa famille, rajoutent ce petit quelque chose à l’histoire. On se lie à eux, on les voit se battre, aider Sam dans ce voyage si particulier. Et le fait que Sam soit une battante, elle ne se laisse pas démoraliser, elle a cette force de vivre impressionnante, à tenter de tout se rappeler. C’est quelque chose qui vous touche et qu’on n’oublie pas une fois la dernière page tournée.

Memory book nous montre à quel point, même si nous avons tout planifier, la vie peut du jour au lendemain basculer. Et petit à petit on avance dans ses souvenirs, dans ses confessions pour connaître notre héroïne. Et malgré tout on s’accroche à ça, à l’optimisme dont elle fait preuve, on la regarde vivre malgré cette maladie qui progresse.

La fin du roman est forcément touchante, j’ai eu l’impression d’être un peu comme un « voyeur » mais c’est très important de lire ces quelques lignes. Elles permettent de clôturer cette histoire si particulière, de laisser une trace, un mémoire.

Pour finir, ce sont souvent les choses les plus simples dont on se souvient et qui sont les plus importantes, c’est ce que je retiendrai de ma lecture.

 

8/10

 

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Lily Rose 12 juillet 2016 at 13 h 40 min

    C’est une lecture qui me tente beaucoup. Elle est dans ma wishlist depuis un moment déjà, et ton avis me donne envie de le découvrir, j’espère donc pouvoir me le procurer prochainement 🙂

  • Reply Margaux 12 juillet 2016 at 22 h 52 min

    Ce livre est dans ma PAL depuis sa sortie, ta chronique me donne envie de le mettre dans les premiers ! 🙂

    • Reply Moody 12 juillet 2016 at 23 h 03 min

      *Laura* J’espère qu’il te plaira 🙂

  • Reply Popcorn and Gibberish 13 juillet 2016 at 10 h 03 min

    Il me donne très envie de le lire 🙂

  • Reply Bilan lectures du mois de Juillet| 2016 | Take A Book - Chroniques littéraires 21 août 2016 at 10 h 05 min

    […] The memory book –  Chronique Laura […]

  • Leave a Reply