web analytics
Adulte Fantastique J'ai lu Moody saga : Felicity Atcock

Ma chronique – Felicity Atcock 5 : les anges battent la campagne de Sophie Jomain

27 février 2017


Auteur :
Sophie Jomain
Editions : J’ai lu
Pages : 280
Tome : 5
Prix : 6,90€
Date de sortie : 22 Février 2017
Public : Adulte

Résumé

«La plupart des gens ont une famille bien comme il faut. Moi, non. Mon fils a des super pouvoirs, ma tante est un vampire, et mon père est gardé prisonnier en enfer. Si j’avais eu le caractère de ma mère, je serais restée bien tranquille chez moi, mais manque de bol, je suis le portrait craché de mon géniteur. C’est pourquoi je vais aller le chercher au sous-sol, serrer la pince à Satan et lui faire faux bond dans la foulée. Avec un peu de chance, je m’en sortirai indemne. Enfin… presque.»

Si vous me suivez attentivement vous savez que je ne peux résister à Felicity Atcock, c’est pourquoi ce livre n’a pas eu le temps de prendre la poussière dans ma PAL  ! Si vous n’avez pas lu mes précédentes chroniques je vous invite à le faire : lire mes chroniques des précédents tomes

Sophie Jomain a vraiment le chic pour finir les tomes de cette saga sur des révélations fracassantes et nous laisser le bec dans l’eau. Le 4ème ne faisant pas exception à la règle, je n’avais qu’une envie foncer dans cet univers que j’aime tant, et croyez-moi sur parole j’ai adoré la balade !

Étant donné la fin du tome précédent je m’attendais à ce que nous reprenions dans un tome plein d’action. C’était sans compter sur le caractère fort sympathique de Stan, notre cher Stan. Mais c’est un mal pour un bien car on apprend à découvrir Feli dans son tout nouveau rôle qui lui va très bien. Et surtout on prend conscience de la puissance d’Adam…

Une fois l’action lancée il m’a été très difficile de reposer le livre, l’auteur nous amène partout mais surtout dans un endroit en particulier où il fait chaud, très chaud. Et j’ai ri la plupart du temps tellement Féli est en décalage avec les créatures et les mondes qui l’entourent…

Le dernier quart du livre m’a vraiment frustrée car je voulais qu’enfin deux de nos personnages principaux s’ouvrent un peu. Mais les deux étant des têtes de mules j’ai du prendre mon mal en patience (4 tomes et demi quand même ! ) pour pouvoir savourer le moment venu.

Mais c’était sans compter sur Sophie Jomain et ses fins horribles… J’ai du relire deux ou trois fois un certain passage pour être sûre d’avoir bien compris ! Je n’en revenais tout simplement pas… C’est donc avec les larmes aux yeux que j’ai fini les dernières pages, avant de me retrouver une fois de plus totalement stupéfaite !

Bref vous l’aurez compris j’ai été une fois de plus emportée dans cet univers, puis trimballée par l’auteur et ses personnages. Et je ressors avec le coeur en miettes de cette lecture… Maintenant il ne me reste plus qu’à attendre le sixième tome avec beaucoup d’espoir pour le destin de ces personnages.

Pour finir, un cinquième tome haut en couleur mais avec une fin très cruelle !

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply