web analytics
Adulte Chroniques Contemporain Divers Drame

Ma chronique – La maison de la plage de Séverine Vidal et Victor L. Pinel

25 avril 2019


Autrice : Séverine Vidal et Victor L. Pinel
Éditions : Marabulles
Pages : 160
Tome : 1
Prix : 17,95€
Date de sortie :  3 Mai 2019
Public : Adulte

Résumé

«Une maison familiale en bord de mer. Le récit suit ses habitants, à trois périodes différentes (de nos jours, en 1968 et en 1960). Des liens forts et sensibles existent entre eux, traces laissées par les uns s’imprimant dans les vies des autres.

Julie, une trentenaire parisienne, revient avec sa cousine Coline dans la maison de famille, en Loire-Atlantique. Elle a perdu son compagnon quelques mois auparavant. Elle est enceinte de sept mois et demi. Julie et Coline attendent le reste de la famille. Tout le monde se réunit dans la maison de la plage parce que l’oncle Albert souhaite la vendre pour récupérer sa part. Du récit, se dégage une atmosphère de vacances avec ses grandes tablées familiales, ponctuées de blagues, de discussions teintées de nostalgie puisque tous croient passer leur dernier été à la maison de la plage. Julie a une relation assez particulière avec cette maison. Sa chambre est repeinte en jaune, à l’exception d’un petit carré caché derrière un miroir, où l’ancien papier peint des années 60 a été conservé. Elle se souvient que sa grand-mère, Lucette, aujourd’hui décédée, lui avait fait promettre, si elle voulait un jour repeindre la chambre ; de ne surtout jamais toucher à ce petit carré derrière le miroir. Cette promesse est la clé de ce récit familial et intimiste…»

Lorsque j’ai été contactée pour recevoir cette BD, je me suis penchée sur le résumé et c’est lui qui m’a fait craquer. Je ne suis pas spécialement une fan de BD, mais j’aime bien en lire de temps en temps. Mais ici c’est le fait que la famille soit au centre de tout, plus l’ombre de la présence d’un secret de famille qui m’a séduite.

Il ne m’aura pas fallu longtemps pour lire cette histoire, à peine arrivée à la maison que la voilà lue et chroniquée ! Ça faisait bien longtemps que ça ne m’était pas arrivé, et ça fait du bien. Surtout qu’ici nous allons plonger dans une histoire de famille où nous y découvrons les joies et les malheurs qui composent une vie. Une histoire « vraie » en somme.

Et je dois dire que je ne m’attendais pas à ça, certes je me doutais que certaines thématiques tristes allaient être abordées de part la situation de Julie : enceinte de 7 mois et veuve. Mais je ne pensais pas qu’il y en aurait d’autres, parfois plus dures que celle là, et pourtant à aucun moment je n’ai trouvé que c’était trop. Entre les dessins et les textes on se sent proches de ces familles et on veut découvrir le secret de la chambre jaune.

Je n’étais pas une habituée du style de l’autrice ou de l’illustrateur, mais j’ai aimé que certaines planches n’aient pas beaucoup de texte. Les images suffisent, on comprend (ressent) très bien ce qu’ils veulent nous faire passer comme émotions via le dessin. Et j’ai trouvé ça très fort, plusieurs fois dans l’histoire.

  
(photos trouvée sur le site de l’autrice)

Si vous aimez découvrir des secrets de famille, qui vous emmèneront sur la trace de personnes que vous ne connaissez pas, alors je vous conseille de laisser une chance à cette histoire. Julie et sa famille (mais aussi d’autres personnages extérieurs) vous feront vivre une histoire aussi jolie que tragique.

Pour finir une BD douce amère qui m’aura fait passer un bon moment de lecture.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.