web analytics
Adulte Bit-Lit Chroniques Milady Milady Bit-Lit Romance Saga : La Confrérie de la Dague Noire

Ma chronique – La Confrérie de la Dague Noire 4 : l’Amant Délivré de J.R. Ward

18 juin 2011

 Ma Chronique :


Auteur : J.R.WARD

 Editions : Milady

Pages : 656

Tomes : 5

Prix : 9 €

Date de sortie : 18/02/2011

Public : Adultes

l'amant délivré

Résumé

 »  Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Sans pitié et intelligent, Viszs, fils de « la lettre de sang », est affligé d’une malédiction destructrice et de l’habilitée terrifiante de voir le futur. Avant sa transition, il a grandi sur les champs de bataille avec son père où il a été tourmenté et violé. En tant que membre de la confrérie, il ne porte aucun intérêt à l’amour et aux sentiments, seule la bataille contre la société des Eradiqueurs le motive. Mais une blessure mortelle le place dans les mains d’une femme chirurgienne. Le Dr Jane Whitcomb le convainc de révéler sa souffrance profonde et de ressentir pour la première fois le vrai plaisir… avant que la destinée qu’il n’a pas choisie le conduise vers un futur où elle n’a pas sa place.. »

Mon Avis :


La Confrérie de la Dague noire, tome 5… V. mon cher et tendre… J’ai attendu ce tome avec impatience, car si je devais faire
des infidélités à Z. ça serait avec V., le ténébreux Viszs qui avec sa jolie petite main peut vous électrocuter d’un simple touché… Que c’est mignooooooooooooooooooon ! Vous pouvez également retrouver mes chroniques sur les quatre tomes précédents de cette saga : l’Amant Ténébreux, l’Amant Eternel, l’Amant Furieux, l’Amant Révélé

Comme nous avançons dans la saga, même avant d’avoir lu ce tome on sait pas mal de choses sur V., ses prémonitions, sa main
dévastatrice et son pendant pour du sex plutôt « mordant » voir franchement douloureux.  Dans ce tome la vie de du guerrier va totalement changer quand sa mère va entrer dans sa vie et lui confier une nouvelle tâche, une nouvelle destinée qui n’est pas de son goût… Suite a un accès de colère V. va faire une mauvaise rencontre et il se retrouve à l’hôpital, oui un hôpital rempli d’humain et notamment le docteur Jane Whitcomb qui va l’opérer et forcement remarquer qu’un truc « cloche » chez lui. Malheureusement pour elle cette découverte va faire d’elle une prisonnière de la Confrérie jusqu’à ce que Viszs décide quoi faire de Jane, la femme qui lui a sauvé la vie…

Comme toujours J.R.Ward nous fait rentrer dans son monde avec une facilitée déconcertante, elle va mélanger différents points de
vue et mettre en avant certains personnages, comme John, qui de livre en livre prennent de l’importance.

Dans ce tome le monde des Élues, et donc de la Vierge Scribe, sont mis en avant et je dois avouer que cela est le grand plus de ce
tome, nous avons l’impression de changer de livre par moment de quitter le monde de violence des guerriers, pour se retrouver dans un monde où tout est blanc et calme. Mais nous découvrirons au fur et à mesure de la lecture mais aussi des différents chapitres que ce monde là est aussi dur, sous certains aspects, que notre monde…

J’ai fini ce livre en très peu de temps, je ne pouvais pas fermer le livre sans le reprendre quelques minutes plus tard en me
disant  » Il faut que je sache  » ou encore  » Allez plus que 5 minutes et je le pose »… Le suspense est vraiment très intense dans ce tome, il y a la relation V. – Jane, le devoir de V. dans le monde des Élues, le retour de sa mère, et il y a surtout les secrets de la Vierge Scribe révélés… Tout cela fait que de chapitre en chapitre un nouveau rebondissement fait en sorte que ne veut pas s’arrêter…

Comme toujours cependant je fais toujours la même petite remarque négative…. Le fait est que les personnages qu’on a déjà
suivit, qui ont déjà eu leur tome, sont relégués au rang de personnage secondaire… Comme Bella et Kolher, même Butch qui est le meilleur ami de V. n’est pas super présent dans ce tome, hors dans le tome précédent V. était très présent… Je ne sais pas si c’est du fait que vu que l’on a lu un livre sur eau, la source est un peu tarie, qu’on a plus rien à apprendre sur eux… Je trouve ça un peu dommage…

Ce tome est vraiment très intense et je dois vous prévenir certaines révélations vont vous laisser bouche bée, personnellement je
ne m’attendais pas à certains rebondissements ce qui prouve que J.R.Ward sait où elle va et elle le fait avec brio !

Les personnages, j’ai aimé dans ce tome découvrir un V. différent de celui que l’on a l’habitude, il est toujours sur de lui, il
contrôle ce qu’il fait etc… Mais ici on gratte la surface de cette carapace et on se rend compte qu’on ne connaît pas du tout Viszs, il est très torturé de par son enfance, fragile d’une certaine manière, et surtout perdu à cause de ce qu’il ressent pour Butch…

Jane elle est femme obnibulée par son travail pour oublier son passé, son enfance, sa petite soeur… Je me suis vite attaché à
elle, on a constamment envie de la prendre dans ses bras pour lui faire oublier ce qu’elle a vécue malgré l’apparence de femme forte qu’elle donne au reste du monde. Sa relation avec V. va être très compliqué et la guerre contre les éradiqueurs va plus ou moins y mettre un terme du manière très brutale.

Comme je le disais plus haut des personnages secondaires prennent un peu plus d’importance et j’ai vraiment apprécier rentrer dans le monde de la nouvelle génération de la confrérie avec John notamment où l’on va suivre son évolution jusqu’à sa transformation. Puis il y a Cormia l’élue qui va prendre une place importante dans la vie d’un des frères mais je ne vous en dis pas plus…

Le style d’écriture est toujours aussi merveilleux… Je sais que je ne suis pas objective en parlant de la Confrérie mais vraiment, les mots sont simples, l’histoire est très bien menée de A à Z, et on sait que l’auteure à un but et elle atteint toujours, quitte à torturer ses personnages et nous avec !!!

Pour finir je dirais comme toujours, ne tardez plus si vous n’avez pas lu la confrérie, vous ratez vraiment quelque chose ! Ce tome est en particulier bien plus intense que les autres, on s’en que quelque chose gronde et que cela va bientôt se déclencher et je n’aimerais pas être aux premières loges ! Le tome 6 est attendu en France pour le mois d’octobre 2011 et il sera sur Fhurie le jumeaux de Zadiste !

Points finals :

Les points positifs : l’histoire intense, les secrets importants révélés, Jane et son destin

Les points négatifs : l’absence de certains personnages.

You Might Also Like

  • Concours Milady !!!! « Take A Book 9 octobre 2011 at 21 h 32 min

    […] A quel guerrier est dédié le tome 5 de la Confrérie de la Dague noire ? ( un indice […]

  • La confrérie de la dague noire 6 , l’Amant Consacré « Take A Book 8 novembre 2011 at 13 h 50 min

    […] En tant que grande fan de cette saga, j’ai attendu « sagement » que ce tome 6 sorte… J’ai l’ai attendu 6 mois! Alors autant dire que le jour de sa sortie, il était dans mes mains ! Et je dois reconnaître que j’ai refermé livre…déçue… Je crois que c’est le mot qui convient.  Vous pouvez retrouver mes chroniques des précédents tomes sur le blog : L’amant Ténébreux, l’amant Eternel, l’amant Furieux, l’amant Révélé et l’amant Délivré. […]

  • Confrérie de la dague noire tome 7 : Lover avenged | Take A Book 5 février 2012 at 16 h 30 min

    […] précédents : L’amant ténébreux, L’amant éternel, l’amant furieux, l’amant révélé, l’amant libéré et l’amant […]

  • Confrérie de la dague noire tome 8 : Lover Mine | Take A Book 22 février 2012 at 9 h 27 min

    […] mes avis ici : L’amant ténébreux, L’amant éternel, l’amant furieux, l’amant révélé, l’amant libéré, l’amant consacré et lover […]