web analytics
Young Adult

Ma chronique – Je veux vivre de Jenny Downham

23 août 2011

 Ma Chronique:


Auteur : Jenny Downham

Editions : Plon Jeunesse

Pages : 391

Prix : 17€

Date de sortie : Juin 2008

Public :  Young Adult

 

 Résumé


«  Tessa vient d’avoir seize ans et se sait condamnée. Dans quelques semaines, elle mourra d’une leucémie. Partagée entre la révolte et l’angoisse, l’injustice et les aspirations propres à son âge, Tessa décide de tout connaître de la vie avant de mourir, y compris les transgressions, la célébrité… Aidée de sa meilleure amie, de ses parents qui acceptent tout, Tessa se lance alors dans une course contre la montre, contre la mort, pour vivre !»

 Mon Avis:


Cela fait au moins 1 an que j’avais ce livre dans ma PAL, je n’arrivais pas à l’en sortir peut être du fait que cela parle d’une jeune fille qui est condamnée je ne sais pas… Mais Voilà en parlant avec Tessa et TheChouille on s’est rendu compte qu’on l’avait toutes les trois dans notre PAL et on a décidée de le lire ensemble. Et oui ma deuxième lecture commune en quelques jours ! Vous pourrez retrouver les chroniques des filles ici : Le Fauteuil pour Tessa et Unseelie’s Diary pour TheChouille.

Cette histoire va nous embarquer dans la vie de la jeune Tessa, elle a à peine 16 ans et elle sait déjà depuis quelques années qu’elle a une leucémie… Seulement au moment où l’histoire commence les nouvelles ne sont pas bonnes, elle se sait condamnée, les traitements ne marchent plus. Alors elle va décidée de tout faire, tout ce qu’elle aura pu faire, ou tout simplement ses rêves les plus fous ! avec l’aide de sa meilleure amie, de sa famille et d’un nouveau voisin elle va tenter de mener à bien sa mission : aller au bout de sa liste.

J’ai vraiment bien aimé ce livre, l’auteur arrive à faire en sorte que l’on ne soit plus spectateur mais acteur de son histoire. Plusieurs fois j’ai vraiment eu l’impression d’être aux côtés de Tessa et notamment les dernières pages du livres qui sont vraiment très émouvantes. Et cela faisait longtemps que je n’avais pas eu l’impression d’être actrice d’un livre ça fait un bien fou  de l’avoir revécu !

Ayant  perdu ma maman d’un cancer étant très jeune j’ai été très sensible au sujet abordé dans ce livre et j’ai vraiment pris à cœur la lecture du roman… C’est peut être pour ça que je me suis tant « imprégner » dans ce livre. J’ai trouvé que l’auteur était vraiment très réaliste dans ce qu’elle écrivait et elle expliquait vraiment chaque étape franchie par Tessa avec une grande exactitude.

Comme je le disais je suis très vite rentrée dans l’histoire, l’auteur nous plonge directement dans la vie de Tessa puisque on commence quelques pages seulement avant le numéro 1 de sa liste. Et dès ce moment différents rythmes s’installent, les moments où tout va se passer très vite et d’autres où Tessa étant très fatiguées vont prendre plus de temps, je sais que dans certains livres cela m’avait beaucoup dérangé mais pas dans celui allez savoir pourquoi !

Durant toute ma lecture, j’ai tenté de trouver le retournement de situation, qui allait faire que Tessa allait guérir, ou que du moins un traitement allait marcher et prolonger sa vie de quelques belles années… Mais comme c’est écrit sur la couverture, qui au passage est vraiment très jolie, elle est condamnée et la fin est vraiment déchirante… J’ai pleuré comme une madeleine les 20 dernières pages si ce n’est plus et je pense que les filles on du être comme moi !

Niveau personnage, je me suis vraiment attachée à Tessa, qui malgré la faiblesse de son corps est une battante. Et elle ne cesse de nous le prouver tout au long du livre. Mais elle m’a surtout impressionnée de se jeter corps et âme dans sa relation avec Adam, étant condamnée je ne sais pas si j’aurai osée faire ça sachant que je ferai souffrir la personne… Adam m’a beaucoup touchée également il n’aura pas eu la vie facile avec ses parents et Tessa par la suite…

Le point négatif de l’histoire du côté des personnages  est Zoey, la meilleure amie de Tessa, que j’ai trouvé très égoïste et très immature… Dès qu’elle rentrait en jeu je me disais «  Oh non pas elle… » La plus part  du temps elle m’a désolée du mot mais gonflée… Mais vers la fin de l’histoire elle se rattrape quand même un petit peu, mais pas beaucoup !

Le style d’écriture est quand à lui parfait… Il est fluide, les descriptions ne sont jamais trop longues et surtout Jenny Donwnham fait ressortir des émotions très vives chez son lecteur et rien que pour ça je lui dis «  Merci »

Pour finir je vous conseille vraiment ce livre, vous pleurerez c’est certain mais il vaut vraiment le détour ! S’il est dans votre PAL sortez-le ! Si vous ne l’avez pas encore n’hésitez plus, filez chez votre libraire !

Points finals :

Les points positifs : Tessa et sa volonté de vivre

Le point négatif : Zoey et son comportement …

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Je veux vivre – Jenny Downham « Le Fauteuil… 23 août 2011 at 19 h 27 min

    […] Une lecture commune faite avec TheChouille et Moody! […]

  • Reply thechouille 23 août 2011 at 23 h 27 min

    effectivement un sacré sujet, surtout pour toi apparemment …
    comme toi j’ai trouvé Zoey très nulle au début du livre, heureusement qu’elle évolue un peu 🙂
    en tout cas, ça a été très sympa de faire cette lecture commune avec toi ^^

    • Reply takeabook 24 août 2011 at 8 h 11 min

      Ouiiiiiii ! J’ai aimé papoter avec vous sur nos impressions lors de notre lecture sur Twitter ! Moi je dis à refaire !!!!!

  • Reply Hidile 30 août 2011 at 18 h 05 min

    Je suis totalement d’accord avec ton avis. Je l’ai aussi lu dernièrement et chroniqué sur mon blog. J’ai été émue et je me suis, comme toi, mise à la place de Tessa. J’étais actrice. Je faisais partie de l’histoire. 😉 J’aimerai beaucoup le relire plus tard, quand j’aurai oublié combien ce livre est poignant (faut-il encore que j’oublie ça…).

    • Reply takeabook 30 août 2011 at 18 h 41 min

      Oui oublier ce livre ça doit être pas facile ! J’en garde un très bon souvenir en tout cas =)

  • Reply Bilan du mois d’Août « Take A Book 2 septembre 2011 at 21 h 41 min

    […] Je veux vivre de Jenny Downham – > 8/10 […]

  • Reply la liseuse du 95 3 novembre 2014 at 20 h 43 min

    Bizarrement, je suis passé un peu à côté… Pourtant je voulais vraiment aimé! Mais bon, on ne choisit pas…
    Je voulais aussi savoir si les « blancs » à la fin sont décidés par l’auteur ou un problème de mon livre?

    • Reply Moody 5 novembre 2014 at 8 h 00 min

      Non les blancs sont fait exprès ils sont là pour marquer les moments d’inconscience à mon avis 😉

    Leave a Reply