web analytics
Adulte Chroniques Fantastique Michel Quintin Trilogie Vermillon

Ma chronique – Vermillon 3 : La Tache Rouge de Laurent Chabin

29 octobre 2011

 Ma Chronique:


Auteur : Laurent Chabin

Editions : Michel Quintin

Pages : 325

Tome : 3

Prix : 12 €

Date de sortie : 26/08/2011

Public :  Adulte

 

Résumé

«  Tcherny a disparu. Quant à Garance, elle n’existe plus, officiellement du moins, puisque les glaivistes croient l’avoir exécutée après l’attentat manqué contre Ulia. En fait, enceinte, elle a de nouveau trouvé refuge dans la Lompe, un marécage immonde où s’entassent les pires déshérités de l’empire de Vermillon. C’est là qu’elle donne naissance à sa fille, Sanguine.

Alors que Garance est à demi morte, Sanguine est enlevée par Nino, une femme au comportement étrange qui a accepté de l’allaiter. Une fois remise, Garance se lancera à sa poursuite et éprouvera dans toute son horreur le régime de terreur mis en place par le nouveau maître de Vermillon, Djouga, surnommé la « Tache rouge ».

Alors que ses derniers amis disparaissent, victimes des bourreaux de Djouga, Garance tentera de sauver une dernière fois sa vie et celle de sa fille.»

 Mon Avis :


 ********** Risques de Spoilers ***********

J’ai eu la chance de pouvoir enchaîner le tome 2 de Vermillon avec le 3ème et dernier opus ! Et heureusement!, j’ai envie de vous dire. Car, avec une telle fin dans le deuxième volet, il m’était tout simplement impossible de ne pas savoir ce qu’il allait advenir de Garance. Vous pouvez retrouver sur le blog mes chroniques des tomes 1 et 2 : Vermillon et La Terreur.

Comme l’explique la 4ème de couverture, nous apprenons que Garance,15 ans, est enceinte, pour la seconde fois, de Tcherny… Et, elle va se retrouver toute seule, une fois de plus, car Tcherny a de nouveau disparu. Mais, malgré çà, Garance va tenter de surmonter cette nouvelle épreuve, qui sera la plus difficile et qui la changera à jamais : être mère…

Le ton de ce livre change par rapport aux 2 précédents. De par le fait que, Garance va devoir grandir, et vite, pour pouvoir assumer ce rôle de mère, dans l’environnement dans lequel elle vit: sans nourriture, sans personne pour l’aider. J’ai vraiment eu mal au cœur en lisant les passages où, elle raconte comment, elle se laisse vider par Sanguine pour lui donner la vie et la prolonger…

J’avoue que, dans ce tome, le rythme de lecture m’a un peu dérangée. Je m’explique: dans les 2 premiers livres, nous parcourons seulement 2 ans de la vie de  notre héroïne, et là, sur 300 pages, nous allons survoler 13 ans de sa vie. Ce qui est énorme ! J’ai été un peu déçue par le fait que les dernières années, que nous allons vivre avec elle, soient si vite survolées.

Durant une bonne partie du livre, nous allons être concentrés sur Garance et Sanguine, se débrouillant seules, sans mari et père pour les guider. Elles se font une raison, et, vont décider de rentrer au pays, au village natal de Garance. C’est alors, que ce qu’on ne voyait pas arriver nous tombe dessus: le grand retour de l’homme de leur vie. Je n’y croyais plus trop, et j’ai versé quelques larmes à ce moment là.

Comme je le disais dans une de mes vidéos, ce tome laisse apparaître plusieurs fois des notes d’espoir (comme l’exemple que je cite dans le paragraphe au dessus) mais que l’auteur prend le temps de détruire par derrière… Mon côté fleur bleue n’a pas supporté qu’on puisse nous rendre Tcherny, pour le faire mourir quelques pages plus loin. Quel était le but de le faire revenir ?

La fin de ce tome m’a laissé un goût amer. Elle reste dans la continuité de la saga Vermillon, certes, mais elle m’a semblée un peu bâclée. Bien que j’ai aimé ce tome, je pense que de voir Garance, notre héroïne si forte, baisser les bras m’a dérangée.

Au niveau des personnages, comme toujours, un profond respect pour Garance qui, une fois de plus, nous montre qu’elle est prête à tout faire pour les personnes qu’elle aime, et cela, malgré son jeune âge. Je lui tire mon chapeau pour cela… Sanguine, par contre, m’a un peu agacée. Peut-être son côté trop sauvageonne, je ne sais pas…

Pour finir, un livre qui clôture bien cette saga, malgré ma déception. Mais, sur ce point, c’est mon côté fleur bleue qui parle. Merci Monsieur Chabin pour cette trilogie.

Je tenais à remercier les éditions Michel Quintin, pour cette belle découverte qu’est la Trilogie Vermillon, et particulièrement Anne-Charlotte.

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Bilan du mois d’octobre « Take A Book 2 novembre 2011 at 9 h 17 min

    […] Vermillon tome 3 : La tache rouge de Laurent Chabin […]

  • Leave a Reply