web analytics
Chroniques Contemporain Gallimard Jeunesse Saga : Quatre filles et un jean

Ma chronique – Quatre filles et un jean : le premier été d’Ann Brashares

20 juillet 2012

 Ma Présentation :


Auteur : Ann Brashares

Éditions : Gallimard Jeunesse

Pages : 308

Tome : 1

Prix : 26€

Date de sortie : 24 Avril 2002

Public : Jeunesse

Résumé

«  Leurs mères avaient fait connaissance à un cours d’aérobic pour futures mamans. Les quatre filles grandirent ensemble et devinrent inséparables. Après avoir partagé pendant des années chaque joie, chaque succès, chaque idée folle et chaque angoisse secrète, elles se sentent plus proches que jamais. Mais, cet été-là, la vie, pour la première fois, va les séparer…
A la veille de cette cruelle séparation, les filles découvrent un jean soldé qui leur convient à toutes. Ce jean miracle est fait pour être partagé. Carmen, Bridget, Lena et Tribby décident de le porter à tour de rôle pendant une semaine, pour garder un contact physique et affectif, et voir s’il leur a porté bonheur. A des milliers de kilomètres de distance, les quatre filles pourront ainsi partager en étroite communion les expériences, les surprises, les challenges et les révélations de cet été…
»

 Ma Chronique :


Cela fait 10 ans … 10 ans que j’ai lu pour la première fois ce livre, et me voilà l’envie soudaine, avec Tessa, de me relire les 4 filles et un jean avant la sortie du tome 5. Et une fois de plus j’ai été emporté par Ann Brashares…

Cette histoire regroupe 4 jeunes ados, liées par une amitié de longue date mais voilà cet été, elles ne passeront pas les vacances ensembles pour la première fois… Elles vont alors s’envoyer leur jean « magique » à tour de rôle pour s’aider dans des moments difficiles …

Ce livre me chamboule toujours autant… J’ai beau avoir 23 ans maintenant, je suis toujours happée par l’écriture d’Ann Brashares. J’aime cette sensibilité fragile que chacun de ses personnages possède, on est obligée de pleurer à un moment donné ou un autre selon le personnage auquel on s’attache le plus.

Pour ma part je m’identifie beaucoup à Tibby, et je me suis sentie très proche d’elle et surtout j’ai adoré la relation qui se crée avec Bailey. Cette amitié m’a vraiment touché, il faut dire que le personnage de Bailey laisse une impression très forte malgré son jeune âge. Et on ne s’en rend compte qu’à la fin de l’importance et des changements que ce petit bout aura eu sur notre cynique de Tibby.

Pour ce qui est de l’histoire en elle-même, cela reste très jeunesse dans ce tome les filles ont 15 -16 ans et donc les réactions qui vont avec ! Celle qui les bat toutes à plates coutures reste Carmen avec son caractère bien trempé et la « trahison de son père ». Bee est celle avec qui j’accroche le moins, avec sa devise «  ce que je veux je l’ai » est trop éloignée de mon caractère. Lena est celle qui me fait sourire avec sa timidité maladive !

J’ai trouvé que ce livre est une belle leçon sur l’amitié, cela nous montre que malgré la distance on est toujours soutenue par nos amies même dans les moments les plus durs. Il  n’y a que peu de personnes qui peuvent nous sortir de notre lit quand cela ne va pas, et les « vraies amies » en font partie, pour moi l’un des messages important de ce livre est celui ci!

Le style d’écriture d’Ann Brashares est juste parfait. Rythmé par les dialogues comme il le faut et elle a toujours cette fluidité très agréable. Elle arrive toujours à me faire pleurer, car elle sait très bien ce qu’il faut écrire pour toucher nos émotions !

Pour finir, ce livre reste un gros coup de cœur pour moi, et je vous conseille cette saga à n’importe quel âge ! Cela vous replongera dans votre adolescence et pourquoi pas  à des amitiés oubliées …

You Might Also Like

No Comments

  • Reply vovka 21 juillet 2012 at 20 h 18 min

    han tu as parfaitement retranscrit tout ce que j’ai toujours ressenti en lisant ce bouquin (et je l’ai lu pas mal de fois lol) ça doit faire 10 ans également que je l’ai lu pour la première fois, mon édition date de 2002 😉
    Pour les persos c’est Tibby qui marque le plus je suis d’accord mais moi c’est l’histoire de Bee qui me fait rêver dans ce premier tome, je la trouve tellement forte… Et la fin pour elle est super dure…
    Bref ça m’a donné envie de me plonger encore une fois dans cette histoire, mais j’ai l’ultime tome qui m’attend en VO d’abord!

    • Reply Moody 22 juillet 2012 at 18 h 51 min

      Contente de voir qu’on a eu les mêmes ressentis !
      Par contre cet ultime tome est bouleversant… J’ai pleuré du début à la fin :'(

      Bisous miss

  • Reply Aude 23 juillet 2012 at 8 h 58 min

    Moi aussi j’ai relu ce premier tome il y a quelques semaines, et même avec quelques années de plus, j’ai également adoré ce livre. C’est l’histoire de Tibby qui m’a le plus bouleversée, mais j’ai aussi beaucoup aimé l’histoire de Carmen.

    • Reply Moody 23 juillet 2012 at 10 h 40 min

      ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule à relire les 4 filles et un jean xD
      Carmen m’a plus ou moins agacée dans ce tome mais c’est ce qui fait son charme hihihi

  • Reply Mirage 23 juillet 2012 at 22 h 24 min

    Ce livre est splendide et il faut absolument que je le relise. Moi ma préférée lors de ma lecture avait été Lena. Mais Tibby était celle que je préférais ensuite mais si je le relis, peut être que mes préférences changeront. 🙂
    En tout cas merci pour cette chronique qui me donne très envie de le relire. 🙂

    • Reply Moody 24 juillet 2012 at 9 h 45 min

      En faite en relisant le tome 1 je me suis rendue compte qu’il ne se passait pas grand chose pour Lena dans ce tome, j’en avais pourtant une souvenir différent… Elle est très « cérébral » dans ce 1er opus xD

      Bonne journée

  • Reply Mes dernières chroniques | Take A Book 24 juillet 2012 at 21 h 45 min

    […]     […]

  • Reply Quatre filles et un jean : le deuxième été | Take A Book 1 août 2012 at 9 h 25 min

    […] Et oui me revoilà avec ma chronique sur le tome 2 de nous 4 amies inséparables ! Il y a de ça quelques semaines je vous parlais de ma relecture de cette saga et vous pouvez donc retrouver ma chronique du tome un sur le blog : le 1er été. […]

  • Leave a Reply