web analytics
Chroniques Fantastique Gallimard Jeunesse

Ma chronique – Tant que nous sommes vivants d'Anne-Laure Bondoux

18 septembre 2014

présentation 1

tant que nous sommes vivants
Auteur :
Anne-Laure Bondoux
Editions : Gallimard Jeunesse
Pages : 298
Tome : 1
Prix : 15€
Date de sortie : 25 Septembre 2014
Public : Jeunesse
Amazon : Tant que nous sommes vivants

Résumé

«  « Nous avions connu des siècles de grandeur, de fortune et de pouvoir. Des temps héroïques où nos usines produisaient à plein régime, et où nos richesses débordaient de nos maisons.
Mais un jour, les vents tournèrent, emportant avec eux nos anciennes gloires. Une époque nouvelle commença. Sans rêve, sans désir.
Nous ne vivions plus qu’à moitié, lorsque Bo entra, un matin d’hiver, dans la salle des machines. »

Folle amoureuse de Bo, l’étranger, Hama est contrainte de fuir avec lui. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus. Leur amour survivra-t-il à cette épreuve ? Parviendront-ils un jour à trouver leur place dans ce monde ?»

chronique 1

Cette chronique ne sera pas comme les autres mes amis, en effet je vais laisser ma place à une très bonne amie, et très bonne chroniqueuse Laura, pour vous donner son avis qui sort fin septembre ! Je tiens à remercier les éditions Gallimard pour ce roman.

Une histoire va nous être contée, et va nous faire nous poser plein de question sur la place que nous avons dans ce monde et ce qui forge nos destinées…Laissez-vous emporter par ce voyage !

Je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans le roman. Au tout début du roman j’ai été perdue par la narration de l’histoire, je ne comprenais pas qui était qui ; et j’ai trouvé cela déstabilisant pour tout avouer. Et ne pas comprendre qui vous conte une histoire est très étrange pour une entrée en matière !

Mais le roman est divisé en 4 parties, et une fois que l’on termine la première tout devient plus clair et j’ai réussi à rentrer dans l’univers qui nous est proposé. Et grâce à ces parties ont comprend mieux la vie de nos personnages, chaque partie à une importance dans ce voyage; et les explications arrivent petit à petit.

J’ai trouvé qu’il y a un beau message dans ce livre qui est sans cesse répété: faut-il toujours perdre une partie de soi pour que la vie continue ? Et j’ai aimé tenter d’avoir une réponse à travers l’histoire d’Hama et Bo !

Lorsque j’ai refermé ce livre j’ai eu une expression au bord des lèvres : le tourbillon de la vie. Pour moi cela représente très bien le cycle par lequel nous allons passer. Et au final nous passons tous par ce voyage… Je me suis juste demandé si les plus jeunes arriveront à comprendre, ou simplement à trouver, ce message dans l’histoire…

Le côté mystique du roman, avec le chamanisme est très bien mélangé au conte, même si peu présent au final. Ce qui m’a le plus marquée est que cette romance est intemporelle et on se pose toujours la question de savoir quand est ce que cette histoire a eu lieu. Et on arrête de se la poser pour juste profiter !

Au niveau des personnages je les ai tous appréciés mais j’ai eu une petite préférence pour Tsell car elle m’a renvoyée à ma propre histoire à travers certains mots.

Le style de l’auteur m’a dérangé au début mais au fond j’ai trouvé cela intelligent de commencer comme ça. Car cela parait logique une fois que l’on a eu le dernier mot !

Pour finir, une jolie surprise que je recommande avec plaisir !

9/10

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Bilan du mois de Septembre 2014 | Prévisionnel du mois d’Octobre 2014 | Take A Book - Chroniques littéraires 2 octobre 2014 at 9 h 01 min

    […] Tant que nous sommes vivants – Chronique Laura […]

  • Leave a Reply