web analytics
Chroniques Contemporain Drame Gallimard Young Adult

Ma chronique – Sans prévenir de Matthew Crow

26 janvier 2015

présentation 1

sans prévenir
Auteur :
Matthew Crow
Editions : Scripto
Pages : 307
Tome : 1
Prix : 11,90€
Date de sortie : 15 janvier 2015
Public : Young Adult
Amazon : Sans prévenir

Résumé

« A quinze ans, Francis Wootton est passionné de vieux films, de musique rock et de lectures romantiques. Mais avant tout, il ne se prend pas au sérieux. Pas plus que les excentricités de sa mère et la désinvolture de son adulte de frère.
Lorsqu’on lui diagnostique une leucémie, ses priorités changent. Il y a l’horreur d’être retardé d’une année au lycée, la menace d’une calvitie imminente, la nécessite de retrouver sa plus belle chemise au cas ou une pop star lui rendrait visite pour une photo…
Mais il n’imaginait pas rencontrer Ambre, son caractère de chien son humour féroce, sa vulnérabilité désarmante et irrésistible.»
chronique 1

Cette chronique ne sera pas comme les autres mes amis, en effet je vais laisser ma place à une très bonne chroniqueuse Cicé. Je tiens à remercier les éditions Gallimard pour ce livre.

Francis Wooton est un jeune de quinze ans tout ce qu’il y a de plus normal, il mène sa petite vie bien tranquille. Jusqu’au jour où une annonce va changer sa vie…

Je crois que ce que j’ai le plus aimé dans ce roman est la manière dont est abordé la maladie. Car au final on ne s’apitoie pas sur les « malades » du roman, au contraire on va plus appréhender comment l’entourage réagit à la nouvelle et va changer de comportement. C’était intéressant à lire !

Les personnages sont tous très développés, l’auteur ne se contente pas de juste les décrire et de passer sur leur histoire. Au contraire il va prendre son temps sur tout un chacun et ils vont devenir une force du roman.

La romance de l’histoire est le premier grand amour de l’adolescence par lequel on passe tous. Ici les conditions sont très particulières et c’est ce qui fait qu’elle nous touche encore plus. Mais maintenant que j’ai un peu de recul sur ma lecture je me rend compte que je n’étais pas plus impliquée que ça dans l’histoire de Ambre et Francis…

La fin de l’histoire est touchante, elle délivre un message symbolique dans la même lignée que Nos étoiles contraire, et Je veux vivre. La comparaison entre ces romans est obligatoire, mais les sensations ici sont moins fortes, car l’auteur amène une touche d’humour qui nous empêche de nous appesantir.

Au niveau des personnages j’ai beaucoup aimé Francis et Ambre, car les caractères sont plutôt opposés. Dans le sens où Francis sera le sensible et Ambre le caractère très dur, qui montre peu ses sentiments. Petite mention pour Chris et Julie qui malgré tout apporte une petite touche de légèreté à l’histoire, qui est la bienvenue.

Le style de l’auteur est très agréable, car fluide. Car les mots utilisés sont justes et précis et surtout sans fioriture.

Pour finir, un livre avec lequel j’ai passé un bon moment !

8/10

 

You Might Also Like

No Comments

  • Reply topobiblioteca 26 janvier 2015 at 15 h 41 min

    Je le testerai surement car le fait que tu évoques plus l’entourage me donne envie de découvrir comme ils sont traités =)

  • Reply roxou06 2 février 2015 at 16 h 41 min

    Il a l’air bien sympa ce roman 🙂 comme tu le soulignes, pas facile de ne pas le comparer à Nos étoiles Contraires, rien qu’à la lecture de la chronique je le faisais déjà ! en tout cas, je pense qu’il pourrait me plaire 🙂

    • Reply Moody 2 février 2015 at 18 h 17 min

      Tiens moi au courant si tu te jettes à l’eau 😉

  • Reply Petite Lectrice deviendra Grande ! 3 février 2015 at 20 h 28 min

    Je suis tout jsute en train de le lire !! J’ai survolé la fin de ton avis, car je ne veux absolument rien savoir du tout x) Mais ta note est juste superbe alors j’espère que j’aimerais tout autant !! 😀 Ent out cas le début est extra 🙂

    • Reply Moody 4 février 2015 at 10 h 20 min

      Reviens me dire ce que tu en as pensé une fois fini alors 🙂

  • Reply Charline 4 février 2015 at 9 h 58 min

    Ce roman me tente beaucoup, l’histoire me fait un peu penser à « Nos étoiles contraires » de John Green.

    • Reply Moody 4 février 2015 at 10 h 19 min

      Oui c’est un peu ça 😉

  • Reply Bilan du mois de Janvier | Prévisionnel du mois de Février 2015 | Take A Book - Chroniques littéraires 13 février 2015 at 10 h 02 min

    […] Sans prévenir – Chronique Cicé […]

  • Leave a Reply