web analytics
Adulte Chroniques Fleuve Editions Thriller

Ma chronique – Prendre Lily de Marie Neuser

20 avril 2015

présentation 1

Prendre Lily
Auteur :
Marie Seuser
Editions : Fleuve noir
Pages : 520
Tome : 1
Prix : 19,90€
Date de sortie : 15 Mai 2015
Public : Adulte
Amazon : PRENDRE LILY

Résumé

«Début des années 2000. Dans une petite ville anglaise sans grands faits d’arme à célébrer ni catastrophes à déplorer, deux fillettes viennent de retrouver leur mère assassinée. Elle git dans sa baignoire, les seins méticuleusement découpés et disposés de chaque côté du corps. Entre ses doigts, deux mèches de cheveux : une brune, une blonde. Lily, couturière et mère exemplaire, n’avait jusqu’alors jamais fait parler d’elle. À quelques mètres du foyer de Lily Hewitt, celui de Damiano Solivo. Alors que tous les soupçons se portent sur cet immigré italien suintant protégé comme un chiot par sa femme, celui-ci oppose un alibi parfait : il travaillait. Pour preuves de sa bonne foi, il a conservé son titre de transport et se trouve en mesure de prouver qu’il a signé la feuille d’émargement ce matin-là, à l’institut qui l’accueille pour son insertion professionnelle.»

chronique 1

Cette chronique ne sera pas comme les autres mes amis, en effet je vais laisser ma place à une très bonne chroniqueuse Cicé. Je tiens à remercier les éditions Fleuve pour cette rencontre magistrale avec l’auteur.

Gordon Mac Liam et ses deux acolytes Jim et Daphné, sont appelés sur une scène de crime particulièrement atroce. Ils ne devinaient pas que ce meurtre annonçait le début de l’enquête la plus difficile de leur carrière.

Cela faisait pas mal de temps que je n’avais pas lu de thriller donc c’est avec une joie non dissimulée que j’ai commencé Prendre Lily. Et dès les premières lignes on est confrontés à l’ignominie. Qui a pu massacrer de la sorte cette mère de famille sans histoire? C’est à ni rien comprendre. Le roman se déroule du point de vue de Gordon, un des inspecteurs en charge de l’enquête, ce qui nous plonge directement dans l’histoire.
Je dois dire que c’est la première fois que je lis un thriller où tout part d’un meurtre et un seul. Et on va suivre l’avancée du travail des policiers.
Un travail minutieux et de longue haleine. On va évoluer avec eux tout du long en partageant leurs joies et leurs déceptions. Car le coup de maître de l’auteur réside dans une chose, le tueur présumé est identifié assez tôt mais comment prouver que c’est lui? Les enquêteurs ne vont jamais cesser d’essayer de démontrer sa culpabilité malgré des revers de plus en plus nombreux. Et c’est ça qui m’a plu, rager avec eux était la petite touche spéciale de ce livre.

On est réellement plongés dans le travail d’investigation, et ici la police scientifique n’est pas d’un grand secours. C’est plutôt une enquête à l’ancienne et ça change, dans le bon sens. Le personnage principal fait d’ailleurs plusieurs fois référence aux séries télévisées comme les experts où les délais pour des analyses ADN relèvent de la fiction. Et oui nous n’avons pas des résultats ADN en un claquement de doigts ou le temps d’un café !

J’ai beaucoup aimé Gordon, on sent que c’est un flic investi dans son travail qui va peu à peu se perdre dans cette affaire car la résoudre devient une obsession. Son boss, le superintendant  Bradford, est un chef qui même jeune, soutient son équipe et n’hésite pas à « mouiller la chemise » quand il le faut. Jim et Daphné viennent compléter le tableau de cette équipe policière soudée, et vont être la seule stabilité de Gordon dans toute cette atrocité. Un autre personnage est tout simplement insupportable sous tous les aspects mais je vous laisse découvrir pourquoi.

J’ai beaucoup aimé le style de l’auteur, j’ai avalé ses pages d’écriture, elle a réussi à me plonger totalement dans son récit et à me tenir en haleine.

Enfin, un thriller surprenant qui nous démontre les complexes rouages de la machine policière et judiciaire.

 

10/10

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Bilan du mois de Mars | 2015 | Take A Book - Chroniques littéraires 13 mai 2015 at 18 h 09 min

    […] prendre lily – Chronique Cicé […]

  • Reply ShemJawn 17 mai 2015 at 17 h 21 min

    Ça me donne envie de le lire 🙂

    • Reply Moody 17 mai 2015 at 22 h 12 min

      🙂 Tu m’en vois ravie 🙂

  • Reply Ma chronique – Prendre femme 2 : Prendre Gloria de Marie Neuser | Take A Book - Chroniques littéraires 23 janvier 2016 at 14 h 21 min

    […] débuter cette lecture. Je connaissais la finalité de l’affaire Gloria Prats, au travers de prendre Lilly que j’ai lu il y a quelques mois. Du coup je ne comprenais pas le but de l’auteur de […]

  • Leave a Reply