web analytics
Chroniques Contemporain Young Adult

Ma chronique – Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Sáenz

26 mai 2015

présentation 1

aristote et dante découvrent les secrets de l'univers
Auteur :
Benjamin Alire Sáenz
Editions : PKJ
Pages : 359
Tome : 1
Prix : 17,90€
Date de sortie : 18 Juin 2015
Public : Young Adult
Amazon : ARISTOTE ET DANTE DECOUVRENT LES SECRETS DE L’UNIVERS

Résumé

« Ari, 15 ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, qui apprend peu à peu à accepter son homosexualité naissante. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais.
C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.»

chronique 1

S’il y a bien un livre que j’attendais avec impatience il s’agit bien de celui là, car il a fait énormément parler de lui dans les pays anglo-saxons ! Je tiens à remercier les éditions PKJ pour la découverte de cette histoire.

Artistote a 15 ans et passe son temps à se chercher à une période de sa vie si compliquée, et sur sa route il va trouver Dante. Ce garçon est tout son opposé et c’est ensemble qu’ils vont grandir et tenter de trouver leur voie …

Qu’est ce que j’ai entendu parler de ce roman mes amis ! Sincèrement il y a quelques mois il était sur tous les blogs, toutes les vidéos booktube. Alors forcément ma curiosité a été piquée et j’ai même songer à l’acheter en VO afin de voir de quoi il en retournait ! Et puis j’ai eu la bonne nouvelle que PKJ allait sortir cette histoire en VF alors j’ai pris mon mal en patience.

Et je dois dire que j’ai beaucoup aimé l’histoire d’Ari et Dante de part son côté addictif que crée savamment l’auteur. Car une fois que j’ai plongé dans le quotidien d’Ari, même si par moments c’était le calme plat, je me surprenais à tourner les pages avec entrain, car je voulais tout savoir de lui, de son histoire, même le plus banal…

J’ai complètement été piégée par l’histoire que veut nous raconter Benjamin Alire Sáenz; car même si je ne fais pas partie des gens qui ont eu un coup de coeur pour cette histoire, je voulais connaître le fin mot. Car avec un personnage aussi en colère qu’Ari on ne sait jamais comment cela peut finir…

Je crois que ce qui m’a le plus plu est le contraste saisissant entre Aristote et Dante, déjà leurs prénoms pas communs m’ont fait sourire mais en plus nous avons le jour et la nuit. Et pourtant on va voir cette amitié peu commune évoluer, et les sauver d’une certaine façon tous les deux. J’ai eu le sourire aux lèvres plus d’une fois !

L’un des messages le plus fort de ce roman va être sur l’homosexualité, car il n’y a aucun doute et ce dès les premiers chapitres Dante est homosexuel. Et on va voir au fil des pages qu’il y a encore malheureusement de l’homophobie et que certains se font encore persécuter. J’ai trouvé très intéressant que l’auteur raconte cela d’un point de vue « interne », et que ce livre soit lu par des jeunes ados… 

Au niveau des personnages, j’ai préféré Dante à Ari car ce dernier est trop tout le temps en colère et au bout d’un moment sa négativité m’a lassée. Par contre Dante est un être rempli de joie de vivre et qui n’a pas peur de poser des questions même les plus absurdes ou dérangeantes ! Il y a aussi les familles de nos personnages qui sont très importantes au déroulé de l’histoire, et vous verrez qu’ils sont tous géniaux. J’aimerais les rencontrer tous les quatre et parler des heures avec eux !

Le style de l’auteur est juste comme il faut. Car avec un livre où il n’y a que quelques retournements de situations, il faut être très doué pour garder l’attention de son lecteur et je sais que cela a marché avec moi.

Pour finir, un roman qui ne sera pas un coup de coeur mais qui m’a fait passer un bon moment quand même.

8/10

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Sev 26 mai 2015 at 10 h 19 min

    Avec un titre pareil, je m’attendais plus a quelque chose en rapport avec la philo et les sciences! Mais l’histoire a quand même l’air sympa – et oui, malheureusement, il y a encore beaucoup de persécussions contre les personnes « différentes » dans nos sociétés « modernes »… que ce soit pour l’orientation sexuelle, la couleur de leur peau, ou juste leur façon de penser.
    La couverture est aussi très belle, ce qui est toujours un bon point pour moi!
    Belle semaine.

    • Reply Moody 29 mai 2015 at 6 h 26 min

      Oui le titre peut être piégeur mais au final c’est plus une quête de soi-même qu’autre chose et c’est vraiment bien 🙂

  • Reply lheuredelire 26 mai 2015 at 10 h 25 min

    Aaaah comme toi j’en ai tellement entendu parlé que je voulais le lire ! je voulais acheter la VO mais je savais que je n’aurais pas le temps avant longtemps donc j’ai préféré attendre ! Je verrais bien à la lecture 😛

    • Reply Moody 29 mai 2015 at 6 h 25 min

      Tiens moi au courant 🙂

  • Reply laroussebouquine 26 mai 2015 at 15 h 18 min

    Je pense l’acheter en VO même s’il vient de sortir en français, mais aargh, je veux tellement lire ce livre !

    • Reply Moody 29 mai 2015 at 6 h 24 min

      lol pour une fois on a la même couverture du coup je n’ai pas hésité lol

  • Reply Montag 27 mai 2015 at 15 h 37 min

    Il faut dire que la couverture est sublime et que le titre attire drôlement notre curiosité! 🙂

    • Reply Moody 29 mai 2015 at 6 h 24 min

      et le contenu est vraiment sympa !

  • Reply Lily Rose 30 mai 2015 at 18 h 40 min

    Il me tente beaucoup, et ton avis me donne encore plus envie de le découvrir. Je l’ajoute à ma wishlist 🙂

    • Reply Moody 31 mai 2015 at 22 h 37 min

      🙂 Tu m’en vois ravie alors 🙂

  • Reply Léna Bubi 30 mai 2015 at 21 h 38 min

    Je pense découvrir ce livre en VO 🙂 Il me tente vraiment beaucoup :p

    • Reply Moody 31 mai 2015 at 22 h 37 min

      Tiens moi au courant surtout 🙂

  • Reply Léa Touch Book 31 mai 2015 at 21 h 29 min

    Il est dans ma PAL et je sens que je vais l’adorer 🙂

    • Reply Moody 31 mai 2015 at 22 h 38 min

      PAL VO ou VF ? Dans tous les cas très bonne lecture à toi !

  • Reply Elodie “elodinosaure” L 3 juin 2015 at 15 h 04 min

    Hâte qu’il atterrisse dans ma PAL celui là… 😉
    Merci pour ta chronique !

    Belle journée 🙂

    Elodie
    http://lafoliedesmotsetdesimages.blogspot.fr/

  • Reply Bilan du mois de Mai| 2015 | Take A Book - Chroniques littéraires 11 juin 2015 at 22 h 27 min

    […] Aristote & Dante (le 18 Mai) – Ma chronique […]

  • Leave a Reply