web analytics
Adulte Chroniques Harlequin - Mosaïc Mosaïc Thriller

Ma chronique – Les profondeurs de James Grippando

26 octobre 2015

présentation 1
les profondeurs
Auteur : James Grippando
Editions : Mosaïc
Pages : 393
Tome : 1
Prix : 18,90€
Date de sortie : 30 Septembre 2015
Public : Adulte
Amazon : Les profondeurs

Résumé

«Les marais des Everglades sont troubles, ce matin. On vient de trouver le corps d’une femme. Une femme noire. Abe est procureur, réputé irréprochable et sans tache et, pour lui, cette scène de crime n’est pas différente d’une autre. Mais quand on identifie le corps, et que l’agent Victoria Santos lui demande s’il connaît cette femme, Abe hésite à répondre… Une seconde d’hésitation qui le propulse du côté des suspects. Et l’entraîne dans les profondeurs d’une spirale infernale le jour où sa propre femme, Angelina, disparaît à son tour.

Meurtres en série. Infidélités conjugales. Secrets inquiétants. Machination.
Qu’y a-t-il vraiment sous la surface des êtres et des choses ?»

chronique 1
Cette chronique ne sera pas les comme les autres, étant donné que je laisse ma place à une très bonne amie et chroniqueuse, Laura. En effet lors de la lecture du synopsis sa curiosité a été piquée. Je tiens à remercier les éditions Mosaïc pour ce roman.

Lorsque que le corps sans tête d’une femme noire est retrouvée dans les Everglades, la vie de Abe va se retrouver changée à jamais…

Je crois que ce qui m’a le plus plu dans ce roman est l’intrigue, car elle est très bonne. On voit tous les indices pointer dans la même direction, la pression monter petit à petit et nous sommes impuissants pour aider notre personnage.

Il y a beaucoup de retournements de situations et surtout j’ai été prise dans le jeu de voir comment Abe va se sortir de cette situation, s’il est coupable ou innocent. Mon avis sur lui a un peu fait le yoyo. Et au final c’est avec ça que nous tient l’auteur.

La fin quant à elle m’a un peu laissée un goût amer, car je ne suis pas une adepte des fins ouvertes, et ici l’auteur s’y donne à coeur joie. Tellement bien qu’au final j’ai eu l’impression qu’il me manquait un chapitre, pour vraiment clore tout ça.

Car le thriller est très « pointu » rien n’est laissé au hasard c’est pour ça que cette fin m’a un peu déçue. Et comme beaucoup je n’ai pas pu m’empêcher de faire le parallèle entre cette histoire et celle d’un autre thriller du même genre.

Le style de l’auteur est agréable à lire et il nous permet de rapidement dévorer son histoire.

Pour finir, un bon thriller dont la fin ne correspond pas à ce que j’en attends.

7/10

 

 

You Might Also Like

No Comments

  • Reply topobiblioteca 27 octobre 2015 at 10 h 47 min

    J’aime beaucoup les thrillers de la collection Mosaic, donc je pense que si je tombe dessus je tenterai =)

  • Reply Lily Rose 3 novembre 2015 at 18 h 27 min

    Je passe mon chemin pour celui-ci…

  • Reply Bilan lectures du mois d’Octobre| 2015 | Take A Book - Chroniques littéraires 8 novembre 2015 at 21 h 40 min

    […] Les profondeurs – Chronique Laura […]

  • Leave a Reply