web analytics
Adulte Chroniques Fleuve Editions Thriller

Ma chronique – Hell.com de Patrick Sénécal

9 juin 2016

présentation 1

hellcom
Auteur :
Patrick Senécal
Editions : Fleuve Editions
Pages : 593
Tome : 1
Prix :  21,90€
Date de sortie : 9 Juin 2016
Public : Adulte
acheter-amazon

Résumé

«  « Monsieur Saul, nous vous souhaitons la bienvenue parmi notre groupe sélect. Sachez que l’enfer est partout et qu’il accueille deux classes de résidents : les démons et les damnés. La grande majorité des humains font partie de la seconde classe ; seuls les privilégiés comme vous appartiennent à la première. Et en enfer, les démons ont tous les droits. »
Depuis qu’il a pris la tête de la société immobilière de son père, Daniel Saul est devenu l’un des hommes d’affaires les plus riches du Québec. Dans la jeune quarantaine, beau, fonceur, intelligent et sans pitié pour la concurrence et les losers, Daniel a tout pour lui et ne se gêne pas pour prendre le reste.
Quand Martin Charron, un financier et ancien confrère de collège, lui propose de devenir membre de Hell.com, un site Internet secret où tout – mais vraiment tout ! – est possible pour ceux qui le fréquentent, Daniel sait qu’il ne pourra refuser de s’inscrire. N’est-il pas un « puissant de ce monde », comme son père l’a été avant lui et comme Simon, son fils adolescent dont il a la garde exclusive, le deviendra à son tour ?
Or, ce que Daniel Saul a oublié, c’est qu’on ne monte jamais aux enfers, on y descend ! Et leur profondeur, qui est abyssale, n’aura bientôt d’égale que celle de son désespoir !»

chronique 1

Cette chronique ne sera pas comme les autres mes amis, en effet je vais laisser ma place à une très bonne amie à moi, Laura. La voilà repartie dans la découverte de monde de M. Senécal (lire sa chronique de : Le vide) Je remercie les éditions Fleuve pour cette lecture.

Quand l’argent vous permet tout, jusqu’où voulez-vous aller ? C’est la question que va se poser Daniel Saul en entrant dans le monde de Hell.com .

Quel livre choc ! Ce livre n’est clairement pas à mettre entre toutes les mains, pour vous dire j’ai lu certaines scènes avec un oeil fermé et pourtant j’ai déjà lu un livre de l’auteur. Mais ici, il est un cran au dessus dans la déchéance humaine et le « trash », et le tout subtilement mêlé à des références bibliques.

Néanmoins, on s’attache au personnage principal, Daniel, et à sa quête. Car il va passer de l’homme riche à souhait en quête d’adrénaline, qui peut tout s’offrir. A une personne qui cherche la rédemption par tous les moyens !  Et ça j’ai aimé le lire.

Le message du livre est à mes yeux, que des fois il faut toucher le fond afin de comprendre ce qui est vraiment important. Mais nous allons assister durant de nombreuses pages à la descente aux enfers de notre héros. Et ça ce ne fut pas évident à lire, car le chemin de Daniel vers sa libération est semé d’épreuves plus cruelles les unes que les autres.

Lire un roman de cette trempe nous place dans la peau d’un voyeur, ce qui est le cas avec beaucoup de thriller; mais ici j’ai eu un sentiment de malaise. Car comme dans le Vide l’auteur nous met face à notre propre déchéance sociale, et il ne mâche pas ses mots bien au contraire. Il nous met face à tout ça de manière très « crue », mais je n’ai pas pu lâcher ce livre pour autant !

La fin de l’histoire me laisse un petit goût amer, car pour vaincre le « Diable » notre héros ira jusqu’au bout et rien ne nous sera épargné, car même sans mots notre imagination prendra le relais. Il faut dire que l’auteur nous a bien conditionnés tout du long de cette histoire.

Pour finir, encore un roman qui nous ouvre une fenêtre sur le « pire » de l’homme et ce qu’il est capable d’accomplir pour se sentir « vivant ».

 

6/10

You Might Also Like

No Comments

  • Reply Lily Rose 19 juin 2016 at 18 h 13 min

    Il est dans ma wishlist 🙂

  • Reply Bilan lectures du mois de Juin & Book Haul | 2016 | Take A Book - Chroniques littéraires 10 juillet 2016 at 11 h 15 min

    […] Hell.com –  Chronique Laura […]

  • Reply Bilan lectures du mois de Juillet| 2016 | Take A Book - Chroniques littéraires 21 août 2016 at 10 h 05 min

    […] Le Faux prophète –  Chronique Laura […]

  • Leave a Reply