web analytics
Chroniques Contemporain Hugo Roman Romance Young Adult

Ma chronique – L'année où je t'ai perdu d'Emily Martin

21 juin 2016

présentation 1

L'année où je t'ai perdu
Auteur :
Emily Martin
Editions : Hugo & Co
Pages : 334
Tome : 1
Prix : 17€
Date de sortie : 4 Mai 2016
Public : Young Adult
acheter-amazon

 

Résumé

«Harper est la spécialiste des grosses bourdes. On peut même dire qu’elle y excelle ! L’année passée, elle s’est faite virer de son équipe de natation, a gagné la réputation de la pire garce du lycée, puis est devenue le mouton noir officiel de sa famille. Mais sa pire erreur est sans doute d’avoir perdu son meilleur ami, Declan. Après six mois d’absence et de silence, Declan revient dans leur ville natale pour y passer l’été. Tout chez lui semble différent : il est plus grand, plus fort, et surtout plus séduisant que jamais… Harper aussi a changé, surtout depuis qu’on a diagnostiqué un cancer à sa mère. Declan ne veut plus avoir affaire à Harper. Pourtant, il est le seul à qui elle aurait voulu se confier. Mais alors que le destin les rapproche à nouveau, ils devront décider ce qu’ils peuvent sauver dans leur histoire… »

chronique 1

Cette chronique ne sera pas comme les autres, en effet je laisse ma place à Cice pour cet avis.  Je remercie les éditions Hugo & Co pour cette suite.

Harper est une jeune adolescente qui a perdu, l’année précédente, son premier amour et qui essaie de continuer sans lui. Mais voilà qu’au début de l’été il revient encore plus beau et tout ce qu’elle croyait avoir surmonté va de nouveau la submerger.

Voilà une entrée en matière qui fait envie!! On a tous connu à l’adolescence un premier chagrin d’amour et j’étais très curieuse de voir comment l’auteur allait nous raconter tout ceci. Et bien je dois avouer que je ressors plutôt déçue de ma lecture, Harper m’a souverainement agacée de la première à la dernière page!!

Dans le synopsis on nous la décrit comme « la reine des bourdes » ( je m’attendais à des scènes très drôles) en fait c’est plutôt reine des comportements autodestructeurs. C’est une adolescente avec des amis fidèles et une famille aimante et soudée.

Du coup tout du long je n’ai pas compris pourquoi elle s’entête à agir comme elle le fait et surtout pourquoi elle continue à traîner avec une personne ( je vous laisse découvrir qui) qui la tire vraiment vers le bas.

Pour mieux m’expliquer, Harper commet une erreur assez lourde à l’automne passé ( ça peut arriver à tout le monde et en plus ça n’était pas entièrement sa faute ), et mon incompréhension c’est qu’elle n’apprend pas de ces erreurs et je n’en ai toujours pas compris pourquoi.

Et c’est dommage car les personnages gravitant autour d’Harper que ce soit sa famille, ou ses amis Cory, Mack et Gwen sont vraiment intéressants et très bien dépeints par l’auteur. Heureusement il y a Declan le meilleur ami et premier amour de Harper, c’est un jeune homme droit, gentil et tant qu’à faire très beau !

De plus des sujets très intenses sont très bien traités par l’auteur. Elle a une plume fluide et très concrète dans le choix de ses mots, ils sonnent justes. Je pense sincèrement que la base de l’histoire était suffisamment riche pour ne pas s’encombrer d’actes incompréhensibles de Harper et c’est pour moi le seul point négatif. D’où ma déception d’ailleurs, sans cela ce livre aurait été parfait pour moi.

Pour finir un roman sympathique mais qui ne m’aura pas totalement emportée.

7/10

 

 

You Might Also Like

No Comments

  • Reply topobiblioteca 21 juin 2016 at 15 h 17 min

    Dommage l’idée peut être sympa mais je ne pense pas qu’il me plaira vu ce que tu dis sur le personnage féminin.

    • Reply Moody 21 juin 2016 at 19 h 24 min

      *Cice* Ouais elle m’aura agacée 😀

  • Reply lepuydeslivres 21 juin 2016 at 22 h 39 min

    Je n’étais déjà pas emballée par ce roman YA mais si le personne féminin t’a agacé, je renonce définitivement cette fois.

    • Reply Moody 22 juin 2016 at 7 h 06 min

      *cice* :/

  • Reply Bilan lectures du mois de Juin & Book Haul | 2016 | Take A Book - Chroniques littéraires 10 juillet 2016 at 11 h 15 min

    […] L’année où je t’ai perdue –  Chronique Cicé […]

  • Reply Lily Rose 12 juillet 2016 at 13 h 09 min

    Dommage que l’héroïne soit agaçante…C’est vraiment un détail qui peut plomber une lecture :/ Mais l’idée a l’air sympa donc je ne sais pas…Je vais dire, pourquoi pas…

  • Leave a Reply