web analytics
Adulte Bit-Lit Chroniques Milady Milady Bit-Lit Romance

Ma chronique – Les loups de Riverdance : Lucas de H.V. Gavriel

22 août 2018


Autrice : H.V Gavriel
Editions : Milady
Pages : 592
Tome : 1
Prix : 8,20€
Date de sortie :  21 Novembre 2014
Public : Adulte

 

 

Résumé

«Lucas parcourt les États-Unis sans jamais oser poser ses bagages. Le jeune homme se sait traqué. Pourtant, lorsqu’il s’installe dans cette petite ville des North Cascades, il ne peut s’empêcher d’espérer autre chose de la vie. Au point de baisser sa garde. Jusqu’au jour où les ténèbres de son passé le retrouvent et commencent à massacrer méthodiquement son entourage. Son salut viendra de Marcus. Un homme beau, fort, plus âgé, qui fait battre le coeur de Lucas. Mais Marcus est avant tout un loup-garou et la nature même de Lucas est pour lui une abomination…»

La première saga M/M (romance entre deux hommes) que j’ai découverte était celle du Prince Captif, et j’avais adoré cette histoire. J’ai donc cherché une lecture similaire à savoir un monde dense (pourquoi pas magique) en plus de la romance. Je ne me sentais pas encore prête à lire de la romance contemporaine M/M. Et en lisant des chroniques, les loups de Riverdance est beaucoup revenu dans les suggestions, alors je me suis lancée dans ce premier tome.

Et le début de l’histoire était vraiment bien et prometteur. On rencontre Lucas à qui la vie n’a rien épargné et j’ai serré les dents pour lui plus d’une fois. J’appréhendais presque la lecture du chapitre suivant de peur que l’autrice n’accentue encore le niveau d’épreuve pour ce jeune homme. Vous l’aurez compris j’étais happée par l’histoire et la dose de fantastique plus les secrets de Lucas rendait le tout très intriguant.

Mais malheureusement le soufflet est redescendu dès que la romance s’est mise en place. Lucas est passé de combattant endurci à mièvre, et j’ai eu beaucoup de mal avec lui à partir de là. J’ai tenté de me raccrocher à l’univers qui était intéressant, l’autrice mélange les démons, les loups garous et autres créatures fantastiques. De quoi me permettre de tenir bon jusqu’à la fin.

Lorsque la fin arrive mon intérêt s’est réveillé en même temps que Lucas et j’ai dévoré les dernières pages. J’ai vraiment donc un regret sur le  « creux » au milieu du roman avec cette métamorphose de Lucas. Même si j’ai pu comprendre par certains aspects cela m’a trop dérangé durant ma lecture pour passer un bon moment tout au long du livre.

Pour finir, un livre prometteur mais qui ne m’aura pas porté jusqu’au bout.

 

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.